Lorsqu’on pense aux véhicules des années 1950, il nous vient en tête quantité de modèles arborant des ailes grimpantes à l’arrière. On n’a qu’à se référer aux produits Chrysler et Dodge pour se rappeler que cette pratique n’était pas seulement l’affaire d’un seul constructeur.

C’est cependant à Cadillac que revient le crédit de pareille mode. Le 3 février 1948, il y a exactement 70 ans aujourd’hui, la première voiture à être décorée d’ailettes était produite.

Comme vous pouvez le constater sur nos photos en galerie (ci-haut), lesdites ailettes étaient bien modestes. Mais elles allaient croître d’année en année, pour atteindre un sommet jugé ridicule à l’époque, en 1959.

C’est d’ailleurs le déclin des ventes du modèle cette année-là qui a, en bout de piste, sonné le glas de cette façon de faire. Dès 1960, les ailes arrière devenaient moins importantes et en 1965, elles étaient chose du passé.

Ironiquement, certains des modèles Cadillac les plus recherchés aujourd’hui appartiennent à l’année 1959…

HeapMedia360283

L’origine de ces ailes bien visibles est simple à comprendre: elle est liée à la fascination pour l’aviation et la course vers l’espace qui se dessinait à ce moment-là.

D’ailleurs, sur le design de certains modèles, les ailes ne sont pas la seule référence faite à l’aviation et à la conquête de l’espace. La forme de feux, de parechoc et de décorations était souvent inspirée par cet univers.

Concrètement, les ailes n’avaient aucune fonction pratique, sauf celle de réussir à se faire remarquer.

Le 3 février 1948 marque donc le début d’une ère qui allait laisser sa marque sur l’histoire du design automobile.