Selon ce qu’on raconte, il était quatre heures du matin lorsque dans le cabanon qui reposait derrière sa demeure sur l’avenue Bagley, à Detroit, Henry Ford dévoila le Quadricycle, la première voiture qu’il a conçue – et aussi conduite.

À l’époque, le maître n’avait pas encore bâti son entreprise. Lorsqu’il a amorcé les travaux sur son Quadricycle, il était à la solde de la Edison Illuminating Company où il œuvrait comme ingénieur.

Sur appel pour assurer que la ville de Detroit ait de l’électricité 24 heures sur 24, il a pu profiter de la flexibilité de son horaire pour se consacrer à son projet.

Ce dernier, il était bien simple; construire une carriole qui n’aurait pas besoin de chevaux pour avancer. Son obsession pour les moteurs à essence lui a donné l’orientation nécessaire. C’est à la suite d’un article découvert dans la revue American Machinist, en novembre 1895, que son intérêt pour ce type de mécanique est né.

HeapMedia334352

À la même époque, un autre ingénieur originaire de Detroit, Charles King, a conçu un véhicule équipé d’un moteur 4-cylindres. Ce dernier pouvait atteindre la vitesse de 8 km/h.

Henry Ford a alors eu l’idée et l’intention de produire un véhicule plus léger et plus rapide. Il a rassemblé une équipe, qui comprenait aussi Charles King, afin de réaliser son ambition.

Après des mois d’efforts ponctués de hauts et de bas, le Quadricycle a finalement pu être mis à l’essai – c’est arrivé le 4 juin 1896.

En somme, il s’agissait d’un petit châssis en métal auquel étaient greffés des roues de bicyclette et un petit moteur à deux cylindres. Le Quadricycle pouvait atteindre 35 km/h et possédait deux vitesses avant. Cependant, aucune marche arrière et pas de freins.

Les gens ne pouvaient s’en douter à l’époque, mais ce n’était que le début d’une grande aventure.