Loin d’être une caractéristique populaire au cours des trois premières décennies de l’histoire de l’automobile, les pneus à flancs blancs ont choisi le 6 avril 1934 pour apparaître plus massivement sur les listes d’options qu’offraient les constructeurs.

Et c’est à Ford qu’on doit pareille démocratisation.

Oh, ce n’est pas à Ford que l’on doit leur apparition sur le marché. Déjà, au début du siècle, on retrouvait des pneus entièrement blancs, le résultat d’un procédé qui faisait usage d’un caoutchouc aux propriétés différentes. Puis, dans les années 1920, certaines marques de luxe offraient occasionnellement pareille caractéristique.

Reste que le rôle de Ford aura été de démocratiser leur accès. Et tout a commencé un 6 avril 1934, alors que la compagnie offrait quelque chose de nouveau aux consommateurs: la possibilité de voir les pneumatiques de leur voiture décorés d’un immense flanc blanc.

Le détail esthétique venait ajouter une touche de classe au modèle qui en était gâté.

Coût de l’option: 11,25 $ pour un ensemble de roues.

Rapidement, les pneus à flancs blancs allaient être synonymes de style et de richesse. Tellement, que dans les années 1950, ils étaient devenus la norme. Encore aujourd’hui, on a de la difficulté à imaginer une voiture de cette époque sans des pneus à flancs blancs…

HeapMedia193260

Cette mode allait se poursuivre jusqu’au début des années 1960, avant de tranquillement s’estomper. En réalité, l’offre s’est diversifiée avec l’évolution de l’automobile.

Au fil du temps, il a été possible de voir différents designs être utilisés. Certaines bannières offraient des rainures multiples, alors que d’autres mettaient de l’avant de simples bandes minces.

Chez certaines voitures sport, on a même joué avec la couleur de la bande, notamment en exploitant le rouge et le bleu.

On a aussi innové avec le lettrage des pneus qui, à une certaine époque, pouvait être servi en blanc.

Sachez que ce type de pneumatiques sont encore fabriqués en grand nombre, car tous les véhicules anciens en circulation représentent une clientèle intéressante pour les compagnies qui les proposent toujours.