Le cas de cette Jensen Interceptor III 1971 qui est proposée sur le populaire site eBay en échange de 11 000 $ est intéressant. Voilà un modèle qui a manifestement été endommagé, mais qui semble tout à fait réparable. On parle aussi d’une pièce rare qui n’est pas donnée sur le marché ; cela peut représenter une bonne affaire pour celui qui ne craint pas de se salir les mains.

Avant de procéder aveuglément, toutefois, quelques règles élémentaires doivent être respectées.

En se mettant à la recherche d’une voiture ancienne, il se peut que vos intentions ne soient pas parfaitement claires. J’entends souvent des gens me dire qu’ils sont ouverts à ce que le marché aura à leur offrir, que ce soit un modèle qui nécessite des réparations ou un véhicule prêt à rouler.

Cette ambiguïté, il faut l’assumer, car elle peut réserver des surprises. L’idéal, c’est d’avoir un plan précis et le respecter à la lettre. Si vous êtes à la recherche d’un projet, concentrez-vous là-dessus et trouvez la meilleure candidate pour une remise à neuf. Si c’est un bolide déjà refait que vous souhaitez acquérir, orientez tous vos efforts de ce côté.

Lorsque vous dénichez le véhicule de vos rêves, avant d’y aller d’un achat impulsif, prenez le temps d’effectuer des recherches pour repérer d’autres exemplaires afin de comparer leur état et leur prix. N’hésitez pas à consulter les sites Internet de firmes comme Hagerty ou Nada Guides. Ces derniers fournissent des listes d’évaluation de voitures anciennes selon leur condition.

HeapMedia481548

Et n’oublions pas la disponibilité des pièces ; ce seul point peut représenter un casse-tête en soi.

Que le modèle convoité soit à retaper ou non, la pire chose qui puisse vous arriver, c’est de le payer trop cher. Le cas échéant, vous aurez toujours ça en tête et ça peut même vous empêcher d’en profiter pleinement.

Enfin, si le modèle est à refaire, il sera impératif de bien évaluer les coûts des réparations. Ce n’est pas facile, j’en conviens, mais le but ici est d’éviter de se retrouver avec un déficit de 10 000 $ ou de 20 000 $. S’il est évident qu’on ne se lance pas dans la restauration complète d’une Dodge Polara 1968 à quatre portes, car sa valeur sur le marché ne sera jamais importante, on doit analyser la situation si on se trouve en présence d’une Porsche 356 de la fin des années 50.

Encore là, la pire sensation est de se retrouver, au milieu d’un chantier, en plein gouffre financier.

Et notre Jensen Interceptor, là-dedans ? Il est bien difficile de prévoir les coûts de réparations à partir de simples photos, mais le modèle profite déjà d’éléments attrayants, comme un intérieur de bonne qualité. Sur le marché, sa valeur peut facilement atteindre les 75 000 $ américains en excellente condition. Considérant cela, le prix demandé de l’édition que l’on vous présente devient intéressant. Même en engloutissant 50 000 $ dans une remise à neuf, il reste encore une marge de manœuvre pour enregistrer un gain.

Quelqu’un se sent d’attaque ?