La CIA (Central Intelligence Agency), c’est connu, a toujours employé des agents secrets. Ces derniers, bien évidemment, possédaient leur propre voiture, comme monsieur et madame tout le monde. Jusque-là, il n’y a rien d’extraordinaire. Là où ça le devient, c’est lorsque l’un de ces modèles réussit à traverser le temps pour se rendre jusqu’à nous dans une condition immaculée.

Ça nous indique fort probablement que la voiture ne lui servait pas pour ses fonctions officielles, mais on ne le sait pas. En fait, cette voiture a peut-être déjà servi à faire de la filature. Avec son allure innocente et sa vocation familiale, elle se mêlait discrètement à tout type de paysage.

Oui, même avec sa couleur très voyante. Il faut se rappeler qu’à l’époque, elle n’était pas la seule à arborer une teinte vive et visible.

Est-ce important que la voiture ait appartenue à un espion? Non, bien sûr, mais considérant l’état impeccable du modèle, ça ne fait qu’ajouter à son histoire. Ça, pour n’importe quel passionné de voitures anciennes, c’est du bonbon.

En fait, c’est un peu comme si la voiture d’une vedette adulée se retrouvait sur le marché après des années. Ça susciterait de la curiosité, de l’intérêt. Là, avec la voiture d’un espion, on ajoute tout le caractère mystérieux à la chose.

Quant au modèle en tant que tel, il se situait au sommet de la gamme des familiales de Chevrolet en 1972. Celui qui l’avait acheté n’avait pas lésiné sur l’équipement, comme la présence d’un système de climatisation en témoigne. Le type en question, probablement très occupé avec ses tâches d’espion à la CIA, ne se serait jamais marié, ce qui explique l’état incroyable de cette familiale. Selon celui qui la possède présentement, jamais personne n’a pris place à l’arrière.

Au compteur, seulement 45 667 milles.

La voiture a toujours été remisée dans un garage, et ce, depuis 1972. Il sera difficile de dénicher un aussi bel exemplaire appartenant à la même année.

Le prix demandé doit être au-dessus de 15 000 $. Au moment d’écrire ces lignes, la mise venait de franchir 13 000 $ sur le populaire site eBay. L’encan en ligne se termine dans cinq jours.