Si on se pointait chez un concessionnaire Dodge, c’est exactement ce qui se produisait. Une firme en particulier, Travco, avait développé l’expertise en regard des produits de la compagnie et offrait une panoplie de conversions. L’une d’elles était de transformer le fourgon A100 Sportsman en véhicule récréatif. Travco proposait aussi un véhicule récréatif pleine grandeur, mais encore là, elle se servait des bases de produits Dodge pour y arriver.

Bien que plusieurs exemplaires aient vu le jour, il est bien difficile d’évaluer leur nombre, car Dodge ne comptabilisait rien à propos de cette option. Ce qui est évident aujourd’hui, en regard du nombre d’exemplaires restant, c’est qu’ils ne furent pas fabriqués en très grand nombre. Ainsi, lorsqu’on en trouve un aujourd’hui, c’est comme si on mettait la main sur un trésor.

D’accord, un petit trésor, mais un trésor quand même.

Dans le cas qui nous intéresse, la découverte est plus qu’intéressante. Le véhicule en question est aux mains de son troisième propriétaire qui l’a acheté de gens qui connaissaient les premiers détenteurs du véhicule. Ainsi, tous les documents relatifs à la vente initiale, quelque part à la fin des années 60, seront livrés lors de la vente.

De l’or, en fait.

Et, comme vous pouvez le constater, l’état général du véhicule est bon. Il a été bien préservé et en prévision de la vente qui s’apprête à être réalisée, une mise à jour complète a été effectuée sur le plan mécanique. Ce VR est prêt à prendre la route.

Sous le capot, on retrouve un V8 de 318 pouces cubes, un moteur fiable et éprouvé, de quoi rassurer le futur acheteur. La boîte de vitesse qui lui est jumelée est de type automatique et compte trois rapports.

Le prix demandé est de 12 500 $.

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter l’annonce ici, du moins jusqu’à ce que cette pièce s’envole.