La raison est bien simple et elle représente un courant de plus en plus populaire auprès des collectionneurs ; la pièce affichait un très bas millage.

Concrètement, le compteur de cette Honda Civic CVCC 1977 (une version qui n’était pas vendue au Canada) montrait seulement 19 950 milles, soit tout juste un peu plus de 30 000 kilomètres.

En 41 ans, c’est moins de 1000 km par année. Impressionnant.

En fait, c’est presque tout aussi impressionnant que ne l’était le modèle à sa sortie aux États-Unis, en 1972. Ce dernier a été produit jusqu’en 1979. Au total, quelque 936 000 copies ont trouvé preneurs à une époque où plusieurs cherchaient une solution de rechange aux paquebots assoiffés qui pullulaient sur les routes.

Et la version CVCC (pour Compound Vortex Controlled Combustion) de la Civic (offerte à compter de 1975) leur offrait exactement ça: une technologie permettant de respecter les normes sans cesse plus sévères sur les émissions polluantes et ce, sans l’utilisation d’un convertisseur catalytique, la bête noire de tous les propriétaires de véhicules à compter de 1975.

HeapMedia488847

La Civic CVCC promettait une économie d’essence de 40 milles au gallon, soit l’équivalent de 5,9 litres aux 100 kilomètres.

En 1977, c’était révolutionnaire.

Si tout ça est incroyable, ce qui l’est davantage, c’est de découvrir que le modèle à hayon trois portes qui vient de changer de mains à l’encan de Mecum était en possession de la même personne depuis 1977. Et de toute évidence, cette dernière en a pris un soin méticuleux. Les photos parlent d’elles-mêmes ; la voiture est dans un état impeccable.

Malheureusement, l’histoire du ou de la propriétaire n’a pas été médiatisée. Nous aurions aimé en apprendre plus sur son parcours. Par contre, puisque l’auto a été vendue à un encan où les collectionneurs sérieux sont légion, on peut deviner qu’elle va être bichonnée pour au moins 41 autres prochaines années.

Et qui sait, le jour où elle va réapparaître sur les blocs, elle battra peut-être son propre record de 22 000 $!