Cette firme, il s’agit d’Iso Autoveicoli S.p.A., connue simplement sous le nom d’Iso.

En 1965, elle frappait un coup de circuit en proposant aux amateurs une voiture de grand tourisme très performante, la Grifo GL.

La particularité de cette dernière, c’est qu’elle était équipée d’organes mécaniques américains. Ce choix fut fait pour, entre autres, assurer une plus grande fiabilité à la voiture. Ainsi, c’est un moteur de Chevrolet Corvette, un V8 de 327 pouces cubes, que l’on retrouve à l’avant. Ses quelque 350 chevaux et 360 livres-pieds de couple (ça pouvait varier d’une année à l’autre) assuraient à la Grifo des envolées spectaculaires, car elle était relativement légère pour son temps. Une boîte manuelle à quatre rapports signée Borg-Warner était livrée de série. Une boîte mécanique ZF à cinq vitesses pouvait aussi trouver sa place à bord de ce bolide spectaculaire. Enfin, une transmission automatique à trois rapports pouvait être commandée en option.

Quant au design spectaculaire du modèle, il avait été confié à Giorgetto Giugiaro, un des maîtres de l’époque et qui œuvrait alors pour la firme Bertone. Les lignes de la Grifo sont, encore aujourd’hui, à couper le souffle.

Sur la route, la Grifo pouvait atteindre des vitesses dépassant les 250 km/h, ce qui en faisait une des voitures de production les plus rapides de son époque. Le 0-100 km/h pouvait être effacé en 6.4 secondes environ. Des freins à disques étaient présents aux quatre roues. La présence d’un échappement double à l’arrière avait pour sa part une double fonction; permettre l’exploitation totale de la puissance du moteur, mais aussi offrir au pilote une musique certaine de le faire frissonner.

Et, puisqu’il s’agissait d’une voiture de tourisme, la Grifo pouvait accueillir quatre personnes. Le coffre, quant à lui, pouvait recevoir deux ou trois valises.

La première génération de la Grifo sera produite jusqu’en 1970. Apparaîtra alors la deuxième génération du modèle. On parlera dans ce cas de la Série II. Cette dernière recevra tour à tour le moteur de 454 pouces cubes de la Corvette, puis le célèbre V8 de 351 pouces cubes de Ford.

En 1974, tout se terminait pour la Grifo, mais aussi pour Iso qui fermait boutique.

Une très belle histoire prenait fin.

Sur le marché de la voiture ancienne, les prix des éditions varient bien sûr selon leur état et leur condition, mais pour vous donner une idée, une version 1965 a déjà été vendue plus d’un million de dollars.

Si un modèle de la première génération vous intéresse, prévoyez quelques centaines de milliers de billets verts avant d’amorcer votre magasinage.