Oui, vous avez bien lu: le premier Land Rover. Celui que la compagnie avait fait construire pour le Salon de l’auto d’Amsterdam en 1948.

Celui qui allait servir à présenter la nouvelle bannière à la planète entière.

Celui que les historiens avaient perdu de vue depuis des décennies.

Ce sont donc des retrouvailles uniques qui se produisent.

Le plus incroyable dans cette histoire, c’est que le modèle en question reposait dans un champ le long d’une route située non loin des installations de l’entreprise à Solihull, au Royaume-Uni, à l’endroit même où il a été créé 70 ans auparavant.

HeapMedia480249

Autre fait intéressant, la compagnie a retracé le parcours du véhicule, question de boucler la boucle. Ce que ces recherches nous permettent d’apprendre, c’est qu’au départ, 48 exemplaires avaient été construits, des items de pré-production.

Celui qui a été retrouvé aurait été le premier enregistré et vendu, en 1955.

Six ans plus tard, en 1961, il passait aux mains d’un deuxième propriétaire. Il changeait de domicile à nouveau en 1965, en 1967 et en 1968, toujours à l’intérieur des terres anglaises.

C’est à ce moment qu’il aurait été retiré de la route, mais gardé fonctionnel. En 1988, son moteur aurait cessé de fonctionner. Il a alors été acquis par un type de la région de Birmingham qui avait la ferme intention de le restaurer.

Comme quantité de projets de la sorte, celui-ci n’a jamais vu le jour.

HeapMedia480246

Maintenant que ce tout premier Land Rover est revenu aux mains de son créateur, la question n’est plus de savoir s’il va enfin être reconstruit, mais bien à quel genre de traitement il aura droit.

En effet, lorsqu’on découvre un véhicule doté d’une telle patine, on se demande toujours si on doit le laisser avec ses cicatrices ou l’envoyer à la chirurgie. Dans le cas qui nous intéresse, la restauration sera complète et fidèle à l’esprit de l’époque.

Au moins, les photos de ce tableau métallique septuagénaire, que vous pouvez admirer dans notre galerie-photos ci-haut, resteront pour la postérité.

De toujours, pour chaque véhicule commercialisé, un premier modèle est fabriqué. Rares sont ceux qui traversent le temps, car au moment de la conception et des débuts de ces modèles sur le marché, on ne sait jamais quel genre de carrière ils vont connaître.

On sait où se trouve la première Ford Mustang. On connaît aussi l’emplacement de la première Chevrolet Camaro et quantité d’autres modèles iconiques qui ont maqué l’histoire de l’automobile.

Maintenant, on sait où se trouve le premier Land Rover.