En fait, c’est tellement rare que lorsqu’on trouve un modèle qui n’a jamais été utilisé, son identité demeure secondaire. Ce qui nous intéresse, c’est son état et le fait de savoir s’il est possible de mettre la main dessus à prix raisonnable. Car, on ne vous apprend probablement rien, certains propriétaires exigent des prix dérisoires lorsqu’ils ont entre les mains un modèle bien conservé.

Dans le cas de cette Oldsmobile Omega 1982, on s’en tire bien dans les deux cas. D’abord, l’état de la voiture est immaculé. Cette dernière a été remisée quelque temps seulement après son achat par une dame âgée d’environ 80 ans en 1982. Puis, parce qu’il ne s’agit pas d’un modèle recherché sur le marché, le propriétaire actuel la propose à un prix logique, soit 5000 $.

Pour mettre la main sur une voiture neuve, littéralement, vous en conviendrez avec moi, ce n’est pas si mal.

Qui plus est, le modèle est tellement rare sur nos routes que celui qui va l’acquérir va faire sensation partout où il va passer. Enfin, partout où sa voiture sera reconnue par les connaisseurs.

La pièce repose présentement au New Jersey.

Quant au modèle Omega, il est apparu dans le catalogue Oldsmobile en 1973. Attention, toutefois, car pour les deux premières générations, soit 1973-74 et 1975-79, la configuration était à propulsion. Lorsque le modèle était entièrement repensé pour 1980, on passait à la traction. L’expérience sera cependant de courte durée alors qu’en 1984, on décidait de ne pas le renouveler.

Sous le capot, c’était plutôt simple comme offre alors qu’un 4-cylindres était proposé dans les modèles de base. Un moteur V6 de 2,8 litres pouvait être sélectionné en option.

À ses débuts, l’Omega connaît quelques problèmes au niveau de la fiabilité, notamment du côté des freins. Plusieurs rappels ont d’ailleurs marqué les premières années de ce produit sur le marché.

L’Omega était un clone de la Chevrolet Citation. Incidemment, deux autres copies de la Citation pouvaient être achetées chez Pontiac et Buick, soit les Phoenix et Skylark.

En 1985, Oldsmobile remplacera l’Omega par le modèle Calais.