C’est le cas des Firebird produites par Pontiac au début des années 1970. Si le modèle, apparu en 1967, est instantanément devenu un classique, le même sort n’a pas attendu les éditions de la deuxième génération, introduites pour le début des années 1970.

La conséquence, c’est que leurs propriétaires ne se sont pas battus pour les préserver. Il en reste donc moins sur le marché et vous savez ce que la rareté entraîne généralement dans ce domaine.

Prenez cette Firebird que nous avons dénichée dans la région de Los Angeles. On ne voit que très rarement un modèle de ce millésime et encore moins dans une condition d’origine aussi impressionnante. En fait, cette voiture a tous les outils pour faire sauter la banque. Et pourtant, on n’en demande que 11 995 $.

D’accord, vous nous direz qu’il s’agit d’un modèle 1974 et que cette année-là, les effets de la crise du pétrole s’étaient fait sentir durement à travers l’industrie. La puissance des bolides n’était plus ce qu’elle était et mis à part son allure sportive, cette édition n’offre peut-être pas le niveau de performance espérée.

Et après?

Il s’agit quand même d’une Pontiac Firebird, un modèle iconique dans l’histoire de la marque. Selon les guides d’évaluation, la valeur du modèle, dans l’état de conservation où il se trouve, est d’environ 16 000 $ US.

On parle donc d’une bonne affaire ici. C’est la demande qui n’y est pas… encore.

Quant à la voiture, elle se présente en excellente condition. Elle n’a eu que deux propriétaires jusqu’à maintenant et ne montre que 71 000 milles d’usure. Elle possède toujours son moteur d’origine, un V8 de 350 pouces cubes. La transmission est de type automatique et la bête avait été à l’origine équipée de la climatisation qui a depuis été déconnectée. La servodirection et les servofreins sont aussi au rendez-vous.

La peinture est, selon le vendeur, à 90 % originale. Elle montre quelques imperfections ici et là, mais aucune rouille n’est apparente, le bolide ayant passé sa vie utile en Californie.

Mécaniquement, tout est fonctionnel. On mentionne que la voiture aurait besoin d’un alignement.

Un détail, rendu là. D’ailleurs, à l’achat de toute voiture ancienne, une visite chez son mécanicien de confiance s’impose. Il importe de prendre la route avec une voiture en parfait état de marche.

Alors, votre genre de pièce de collection, cette Firebird?