Le modèle que l’on vous présente vous propose un véritable voyage dans le temps.

Et pour comprendre pourquoi, il suffit de savoir qu’en 1986, cette voiture était remisée et allait le rester jusqu’à cette année, soit une période de 31 ans. Cela signifie qu’elle ne fut donc en circulation que pendant six ou sept ans, selon qu’elle ait été achetée en 1980 ou vers la fin de 1979.

Ce qui est incroyable, c’est qu’au cours de ces quelques années sur la route, elle n’a parcouru que 31  000 milles. Cela fait d’elle l’une des versions les plus impeccables encore en circulation.

Fait amusant, la voiture est photographiée devant le garage où elle a été entreposée toutes ces années. Ce dernier appartient à un ami du vendeur.

Il va sans dire, cette Toyota est d’origine et n’a jamais été restaurée. L’intérieur est tel qu’il avait été laissé en 1986, tout comme la carrosserie. À l’achat de cette pièce incroyable, l’acheteur mettra même la main sur les manuels qui furent livrés avec la voiture.

Mécaniquement, c’est un moteur 6-cylindres en ligne qui repose sous le capot. La beauté de la chose, c’est qu’il avait été jumelé à une boîte de vitesse manuelle à cinq rapports à l’époque. Voilà qui nous donne envie d’en prendre le volant.

Du reste, c’est une version passablement équipée qui avait été commandée à l’origine. La liste d’équipement est exhaustive. Elle comprend des items tels les vitres électriques, le verrouillage automatique des portières, un volant inclinable, le régulateur de vitesse, la climatisation, les essuie-glaces intermittents et le dégivreur pour la lunette arrière. La radio AM/FM compte même sur un lecteur de cassettes.

Tout fonctionne à merveille, aux dires du propriétaire actuel.

Une occasion en or, donc, de mettre la main sur un modèle que vous ne risquez pas de voir à vendre de sitôt, surtout dans cette condition. La voiture est située en Californie. Oui, c’est loin, mais c’est là que se trouvent la plupart des bijoux.

Le prix demandé est de 12 750 $. On souhaiterait une facture moins élevée, mais considérant l’état…