Être propriétaire d’une voiture ancienne est plus souvent un plaisir qu’un désagrément. Cependant, lorsqu’une pièce pour son bijou est difficile ou impossible à trouver, l’expérience devient rapidement désagréable.

Jusqu’au moment où on met la main sur ladite pièce. Là, on oublie tout, comme la pire peine d’amour qui peut nous avoir foudroyés. Enfin… presque !

Si vous êtes propriétaires d’une belle d’autrefois américaine, ce genre de situation risque moins de vous toucher (on ne parle plus de la peine d’amour là…). La disponibilité des composantes est généralement bonne, à moins d’avoir à son nom un modèle bâtard ou produit en petite quantité.

Ceux qui sont détenteurs d’une vieille japonaise se cassent plus souvent la tête. C’est aussi le cas pour les amateurs d’européennes.

Vous possédez une voiture tchécoslovaque ? Désolé, on ne peut rien pour vous ; vous saviez dans quelle galère vous montiez lors de son achat !

Et une création italienne ? Ça dépend du modèle, en fait. Plus elle est rare et exotique, plus il est compliqué de trouver la moulure absente ou endommagée, la jante qui est abîmée sur votre jeu ou n’importe quel autre morceau qui manque à votre fierté depuis des années.

Et bien si c’est votre cas, votre jour de chance est peut-être arrivé. Une trouvaille aussi rare que spectaculaire est survenue alors que la maison Coys a découvert un trésor, littéralement: un conteneur rempli de vieilles pièces d’autos italiennes.

Et on ne parle pas simplement de banalités pour des modèles plus communs comme des Fiat ou des Alfa Romeo. On a jusqu’ici répertorié des morceaux appartenant à des Ferrari 250 GTO, 275, Daytona Competizione, F40 et 512LM. Quantité d’items serviront de rares Maserati, également.

Et le plus incroyable là-dedans, c’est que plusieurs sont encore dans leurs emballages d’origine.

HeapMedia486544

De quoi provoquer un arrêt cardiaque.

La maison Coys travaille toujours à classifier ce qui a été trouvé. Elle va ensuite procéder à un encan où les gens pourront avoir la chance de mettre la main sur la pièce qu’ils recherchent depuis des mois, des années, voire des décennies.

Pariez également que des spéculateurs seront de la fête ; le carburateur d’un vieux moteur italien peut avoir une certaine appréciation aujourd’hui, mais peut voir cette dernière grimper au cours des prochaines années.

Et quand on réalise que tout ça appartenait à un type décédé il y a plusieurs années, on se dit : mais non 

HeapMedia486550

On entend souvent dans le milieu que tout a été trouvé ; voici la preuve que tout reste à découvrir. La valeur combinée du trésor est évaluée à plus d’un million et demi de dollars canadiens, peut-être deux.

L’encan aura lieu au Blenheim Palace d’Oxfordshire, en Angleterre, le 30 juin prochain. Aucun prix de réserve n’a été attribué aux items qui seront proposés.

Une chance en or.

Photos et histoire originales : www.autoclassics.com