Cela fait que chaque année modèle n’a pas la même valeur sur le marché. En 1970 et 1971, ça va. Les moteurs proposés étaient vigoureux et on n’avait pas commencé à en restreindre leur potentiel. Ça va malheureusement changer par la suite.

Ainsi, si vous êtes à la recherche d’un modèle de première génération, vous allez trouver des différences importantes au niveau des prix. Si un exemplaire de l’année 1970 peut facilement se vendre dans les six chiffres, vous trouverez des modèles 1974 pour une fraction de ce prix.

En fait, tout dépend de ce que vous voulez. Si vous souhaitez investir, ça vous prend le premier. Si ce sont les lignes de la voiture qui vous font craquer, alors un modèle commercialisé après 1972 pourrait très bien répondre à vos besoins.

C’est ce que plusieurs acheteurs se résignent à faire. S’ils souhaitent conserver leur mouture d’origine, ils n’ont qu’à le faire. Si en revanche ils veulent reproduire l’esprit 1970, ils n’ont qu’à greffer un moteur qui était produit cette année-là sous le capot.

Pour ma part, c’est davantage la première option qui m’intéresserait. Le modèle a une gueule séduisante et il est accessible à bon prix.

L’exemplaire que nous avons trouvé en deux minutes seulement après avoir amorcé nos recherches est là pour en témoigner. D’origine, il montre des signes d’usure, certes, mais se présente encore très bien et peut être utilisé au quotidien. Offert à 14 450 $ US, il représente une bonne affaire, puisqu’une fortune ne sera pas nécessaire pour le remettre en très bon état. Des traces de rouille sont présentes près des ailes, le toit montre une certaine usure, tout comme la peinture, mais pour le reste, on a droit ici à une jolie survivante.

En prime, pour les amateurs de performance, le propriétaire actuel a déjà effectué quelques modifications sous le capot (admission, carburateur, échappement).

En somme, une offre fort alléchante et une solution de rechange qui l’est tout autant si vous n’avez pas 100 000 $ à dépenser pour votre prochaine folie.