Les joueurs du Canadien de Montréal n’échappent pas à cette règle.

Si vous interrogez la majorité d’entre eux à propos de leurs voitures de rêve, vous entendrez les noms d’entreprises mentionnés en introduction. Elles et celui de bannières comme Porsche, McLaren, Audi, BMW et Mercedes-Benz, pour ne nommer que celles-là.

Et si vous interrogez Jordie Benn, le numéro 8 de l’équipe? Et bien vous aurez droit à un autre son de cloche.

En fait, le défenseur acquis l’an dernier des Stars de Dallas apprécie les Ferrari de ce monde, mais comme il le mentionne lui-même, « à quoi bon avoir une Ferrari lorsqu’on peut posséder… une Chevrolet Bel Air. »

Oui, Jordie Benn a une affection particulière pour les voitures anciennes. Voilà qui nous intéresse.

Et comment a-t-il développé cet intérêt? La réponse pourrait vous surprendre, mais en fait, elle a plein de sens. C’est en regardant le remake du film Gone in 60 Seconds, réalisé en 2000, que sa passion pour le rétro en matière d’automobiles est née. « Depuis que j’ai vu le film, mon intérêt pour les vieilles voitures et les muscle car n’a cessé de croître. Je me suis dit que le jour où je pourrais me le permettre, je mettrais la main sur un modèle », mentionne le principal intéressé lors d’une entrevue publiée sur le site Internet de l’équipe.

Quant au modèle qu’il possède, une Chevrolet Bel Air 1956, vous pouvez voir sur les photos qu’elle a été passablement modifiée. Elle a été acquise vers la fin de l’année dernière grâce à un contact que Benn possède dans la région de Los Angeles. Ce dernier savait que le robuste défenseur était à la recherche d’une vieille Chevrolet Bel Air et lorsqu’il a trouvé cet exemplaire dans la région de Detroit, il n’a pas tardé à le contacter.

La voiture a immédiatement pris la direction de Dallas et il y a quelques semaines, Jordie Benn partageait les quelques photos que vous pouvez voir sur son compte Instagram, @jordiebenn. La voiture venait alors de recevoir une peinture.

Ne cherchez pas cette Bel Air dans les rues de Montréal, toutefois. Elle a passé son été à Dallas où Benn a toujours une résidence et elle va y demeurer cet hiver. Cependant, si vous allez faire un tour là-bas cet été, vous pourrez reconnaître le défenseur du Canadien grâce à autre chose que sa barbe.

Dans notre galerie photo, vous trouverez d’autres versions de la Chevrolet Bel Air 1956, telle qu’elle se présentait à l’époque.