C’est le cas lorsqu’on découvre une annonce offrant une Ford Taurus 1987. Ces modèles, c’est connu, ne sont pas des items de collection. Aussi avaient-ils tendance à mal vieillir, leur qualité d’assemblage n’étant pas excellente. Et il y a la rouille, aussi, qui s’invitait sans faire-part.

Et puis, les gens achetaient une Ford Taurus pour s’en servir, non pour la garder dans un garage chauffé afin de voir son prix grimper sur le marché de la voiture ancienne en espérant un jour gagner le gros lot lors de sa revente.

Ainsi, des versions de première génération de la Ford Taurus, il en reste très peu.

Des Ford Taurus avec seulement 5000 km, il en reste une. Peut-être deux, si on considère l’exemplaire possédé par le musée Henry Ford.

Voyez-vous le topo?

En conséquence, c’est une offre exceptionnelle et unique qui est à votre portée en ce moment. Maintenant, la question est de savoir ce que vaut exactement un modèle de la sorte sur le marché. L’actuel propriétaire en demande 6500 $ US. C’est deux fois et demie inférieur au prix de vente original.

Est-ce trop? Est-ce que l’auto prendra de la valeur d’ici les 10 ou 20 prochaines années?

Le risque en vaut peut-être la chandelle, car il faut se rappeler que la Taurus a été une voiture révolutionnaire à l’époque. Son design aérodynamique avait fait école et le modèle a permis à Ford une relance que peu d’experts lui promettaient.

Historiquement, il s’agit d’un modèle important.

Au musée Henry Ford, la Taurus côtoie la Mustang sur la même plateforme pour expliquer aux gens les grandes étapes dans l’histoire de la compagnie.

Et, ce qui est intéressant, c’est que le modèle proposé dispose d’un moteur V6 de 3 litres et d’une liste d’équipement complète, des éléments qui ajoutent toujours à la valeur d’un véhicule ancien.

La voiture est dans la région de Chicago.

À vous la donne.