En fait, il sera difficile de faire mieux, car au compteur de cette voiture taxi, seulement sept milles apparaissent. Pas 7000 ; pas 700 ; ni 70  : 7 !

L’histoire semble trop belle pour être vraie, mais c’est pourtant le cas.

Cette Plymouth Fury a été achetée par une compagnie de taxi new-yorkaise, mais pour une raison qu’on ignore, n’a jamais été mise en service. Tristement, elle n’a pas été remisée dans de superbes conditions non plus, le vendeur mentionnant même qu’elle servait de dépôt pour pièces.

Heureusement, l’intérieur est demeuré immaculé, comme la majorité de la carrosserie. En fait, elle a dû se trouver à un endroit où il y avait une fuite d’eau, car à la jonction du coffre et de la lunette arrière, on peut voir de la corrosion. Le vendeur s’est ainsi retrouvé face à un dilemme ; réparer ou laisser le tour d’origine. L’originalité l’a emporté.

La voiture est fonctionnelle, en ce sens où elle démarre, avance et recule. On le comprendra, on n’a pas effectué d’essais routiers pour ne pas y ajouter de millage. Le prochain propriétaire prendra les décisions appropriées à ce sujet.

Sous le capot, c’est un 6-cylindres de 225 pouces cubes qu’on retrouve.

Chose certaine, c’est une voiture neuve qui est offerte ici, littéralement. Même si le modèle n’est pas sur la liste des plus recherchés dans l’histoire de l’automobile, ce genre d’occasion ne se présente pas tous les jours.

La voiture est présentement offerte aux enchères sur le site eBay. Dans quatre jours, nous serons fixés sur son sort. Un prix de réserve a été placé par le vendeur. Déjà, près de 30 mises ont été enregistrées et le montant offert atteint, au moment d’écrire ces lignes, 5755 $.

À suivre d’ici l’arrivée du week-end.