Au fond des lacs, rivières et océans qui recouvrent grosso modo 70 % de la surface de la planète, un autre monde existe. Ce dernier regorge de vie, mais puisqu’il est en contact avec le nôtre, conserve certains artefacts qui ont échappé à notre collectivité au fil du temps. Qu’on pense au Titanic, aux nombreux vestiges de la Seconde Guerre mondiale qui gisent au fond des mers et à des objets volontairement laissés là pour le plaisir des plongeurs.

Chris Roxburgh, qui s’adonnait à sa passion dans le lac Michigan, près de Old Mission Bay (nord-ouest de l’état), a eu la surprise d’en découvrir un. L’objet en question, une Ford Pinto 1979.

Selon ce que la légende raconte dans ce coin du monde, cette création de Ford aurait été abandonnée sur un lac gelé et aurait simplement sombré à la fonte des glaces. En raison de la mauvaise réputation du modèle, on pourrait penser que son propriétaire l’a volontairement placé là parce qu’il en était exaspéré, mais quelques indices laissent croire le contraire.

Des exemples ? Le moteur a été retiré et il semble que la même chose ait été faite avec les vitres, question de permettre à la nature de s’approprier l’habitacle comme la carrosserie. C’est ce que quantité de moules quagga ont fait. Ces dernières sont reconnues pour être capables de survivre en eau froide et aiment se coller sur des surfaces solides. En une année elles peuvent produire un million d’œufs, ce qui explique pourquoi cette Pinto a été envahie.

Le résultat est, il faut l’avouer, spectaculaire. Dans la vidéo publiée par le Detroit Free Press, il est possible de voir de près à quel point cette Pinto est devenue un magnifique récif corallien artificiel.

On va oublier une remise à niveau pour ce modèle, cependant ; il va servir la nature aquatique pendant quelques décennies encore.