Qui a dit que les vieilles camionnettes japonaises ne valaient plus rien? Les petits « pickups » nippons ne sont assurément pas aussi robustes que les mastodontes de l’Oncle Sam, mais elles ont tout de même au moins deux caractéristiques qui font encore craquer les amateurs de ces camionnettes d’une autre époque à taille réduite.

La première, c’est la fiabilité et/ou la durabilité de celles-ci. Ce n’est par pour rien qu’il y en a encore de nos jours. Mais, la deuxième et probablement la plus importante, c’est le charme de ces vieilles carrosseries des années 60-70.

Prenez cette camionnette Datsun 620 1978 par exemple. Oui, il est vrai que la carrosserie bleue est en excellent état et que le simple fait que la suspension ait été fortement abaissée – 8 pouces à l’avant et 7 pouces à l’arrière – ajoute au caractère sympathique de cette camionnette qui appartient à la catégorie des véhicules « stanced ».

Les roues d’acier d’origine ont été repeintes de couleur anthracite, ces dernières étant recouvertes d’enjoliveurs chromés. Ainsi chaussée, cette camionnette 620 est su-per-be! Remarquez, avec les autres roues d’acier extirpées d’un GMC Savana, le look est assez réussi également, mais c’est moins convaincant!

Le propriétaire qui a acheté le véhicule en 2011 teste le marché en ce moment, ce qui explique le prix assez salé de 12 000$. Ce prix est tout de même justifiable étant donné que la camionnette n’a traversé la frontière canado-américaine qu’en 2009 à partir de la Californie et que le millage actuel n’est que de 29 000 milles (un peu plus de 46 000 km).

Selon son propriétaire, le système d’air conditionné fonctionne encore à merveille, le système de freinage est entièrement neuf, les fenêtres sont teintées et plusieurs composantes de la suspension sont également de nouvelle facture. Un nouveau système de chauffage construit sur mesure vient également d’être installé, tandis que l’échappement complet qui sort sur le côté gauche est une autre belle touche. Sous le capot, il y a suffisamment de nouvelles pièces pour considérer ce compartiment refait à neuf… ou presque! Même les phares à l’avant ont été convertis à la technologie au DEL.

Pour en savoir plus ou pour consulter l’annonce, cliquez ici.

Bref, ce projet complété est certainement un bijou dont le prix de vente ne fera pas l’affaire de tout le monde, mais justement, cette vieille camionnette japonaise n’est pas pour le commun des mortels. Il s’agit d’un modèle unique qui peut également facilement être remis dans son état d’origine, le propriétaire ayant toutes les pièces nécessaires pour y arriver.

Ah oui, petit détail, cette beauté nipponne se trouve en Ontario, au cas où elle vous intéresserait.