L’être humain prouve parfois qu’il est capable de se rallier à une cause lorsqu’il y a débordement. Un automobiliste de 84 ans a pu le constater ces derniers jours, le principal intéressé ayant été la victime de vandalisme plus tôt cette année parce qu’il conduisait une voiture jaune qui apparemment ruinait le paysage pittoresque du village de Bibury, dans le comté du Gloucestershire en Angleterre, un endroit couru par les touristes.

Un vandale a effectivement écrit le mot « MOVE » sur les flancs de sa Vauxhall Corsa de couleur jaune, en plus d’endommager les autres panneaux de carrosserie et de briser deux fenêtres. Plusieurs touristes ont décrié la présence de la voiture, affirmant que celle-ci ruinait leurs photos.

Pour supporter le pauvre propriétaire de la voiture jaune en question, une parade de voitures jaunes a été organisée la journée du 1er avril par Matty Bee qui a déclaré au site web UPI que la réponse avait été incroyable, des automobilistes de partout à travers le monde ayant démontré leur intérêt pour se joindre au groupe. L’organisateur a même dû limiter l’accès à une centaine de voitures pour des raisons de sécurité.

Et le court vidéo qui suit démontre clairement que la couleur jaune a été rendue disponible sur une batterie de voitures à travers l’histoire, allant de la Lamborghini Gallardo à la New Beetle, sans oublier les modèles plus rares comme ce Messerschmitt KR200 qui fait sourire les passants attroupés le long du parcours.
Oui, l’être humain est capable du meilleur comme du pire…