Le Bernie en question – Ziedman est son nom de famille – œuvre depuis 64 ans dans le domaine automobile. Ça, c’est normalement l’âge où la majorité d’entre nous espère commencer à se la couler douce. Lui, infatigable, continue de travailler 40 heures par semaines à l’âge vénérable de 88 ans.

Son histoire est à la fois incroyable et invraisemblable et si elle peut surprendre, elle fait réfléchir, aussi.

C’est l’année où tout a commencé pour Bernard Ziedman qui, à ce moment-là, a tout en tête sauf une carrière dans le monde de l’automobile. L’homme travaille alors dans une base sous-marine de l’armée où il est analyste d’équipement. Il perd malheureusement son emploi. Conséquemment, il décide de quitter le New Hampshire pour tenter l’expérience californienne en compagnie de sa femme et de son jeune fils.

À 24 ans, il devient machiniste et fabrique des capteurs gyroscopiques pour avions. Seulement, il est limogé trois mois plus tard.

«J’avais vraiment besoin d’un boulot, alors j’ai consulté les petites annonces et une d’elles faisait état d’une compagnie, Verdugo Motors, qui était à la recherche d’un vendeur», mentionne Bernie Ziedman.

Il allait y passer les 23 années suivantes, d’abord à titre de représentant aux ventes, puis de directeur commercial et enfin de directeur général des ventes.

HeapMedia224948

En 1976, il se joint à l’équipe de Burbank Dodge situé dans la ville du même nom, toujours en Californie, dans la région de Los Angeles. Bien qu’il allait ensuite oeuvrer au sein de différents concessionnaires, ces derniers allaient avoir une chose en commun: tous arboraient l’enseigne Chrysler.

Dix ans plus tard, il faisait ses débuts chez Valley Dodge, un dépositaire localisé dans la municipalité de Van Nuys, une fois de plus dans les environs. Il y est toujours – depuis 32 ans. (La raison sociale de l’entreprise est aujourd’hui Russell Westbrook Chrysler-Dodge-Jeep-Ram.)

«C’était une belle époque. À mes yeux, la compagnie avait de bons véhicules, surtout lors de mes premières années. Nous avions quantité de muscle car et j’aimais le produit. Je pouvais facilement motiver les troupes à cette époque-là et on n’avait aucun problème à écouler la marchandise. »

HeapMedia273919

Et puisqu’il travaillait dans la région de Los Angeles, Bernie Ziedman a vu son lot de célébrités passer dans son bureau.

Il se rappelle avoir vendu une Dodge Grand Caravan à l’inimitable Elizabeth Taylor au milieu des années 1990;  elle en faisait l’achat pour une de ses assistantes. Bernard Ziedman la lui a livrée en personne.

À la même époque, l’homme a aussi servi une Dodge Viper à nul autre qu’Arnold Schwarzenegger. « La Viper d’Arnold coûtait 58 000 $ », se remémore Bernie Ziedman.

Plus récemment, c’est l’acteur Tim Allen qui s’est porté acquéreur d’une Dodge Charger SRT Hellcat en passant le voir.

HeapMedia412022

On dira qu’à un certain moment, il est nécessaire d’accrocher ses «patins», mais à 88 ans, l’idée d’une retraite n’est même pas dans les plans de l’octogénaire. «Qu’est-ce que je ferais de mes journées ? M’asseoir à la maison ? Tous mes amis qui ont pris leurs retraites sont aujourd’hui décédés;  ils ne sont plus là,» a-t-il confié à la publication Automotive News, qui l’interviewait.

L’homme ajoute qu’il ne continue pas de travailler pour l’argent. «Bien sûr, les revenus sont bons et il faut gagner sa vie, mais j’aime surtout le fait de venir travailler et échanger avec les gens. C’est ce que je fais;  c’est ce que je suis.»

HeapMedia484942

Dans le site Internet de la concession où il travaille, il est possible de lire les commentaires laissés par des consommateurs à la suite de leur expérience d’achat. L’un d’eux a particulièrement retenu notre attention et résume admirablement bien la situation:

«J’ai travaillé avec Justin et Bernie lors de l’achat d’un Jeep récemment et tous les deux sont d’excellents représentants. J’ai apprécié leur candeur et le suivi qu’ils ont pris le temps de faire. L’expérience de Bernie, marié à l’énergie de Justin, était superbe à voir.»

Et ne pensez pas que Bernie Ziedman se tourne les pouces ou passe ses journées sur Tinder à la concession de Russell-Westbrook. Le représentant vend en moyenne une quinzaine de voitures par mois….

Longue vie, Bernie .