La grande routière à toit amovible vient donc s’ajouter à la famille Aston Martin et il est d’ores et déjà assuré qu’elle va en faire rêver plusieurs. Munie d’un V8 double turbo de 4 litres, lequel livre une puissance de 503 chevaux, elle promet aux quelques clients qui en feront l’achat des heures de plaisirs, cheveux au vent.

Comparée à la version qu’elle replace, cette DB11 Volante est plus légère de 57 livres et profite d’une structure qui se veut 5 % plus rigide.

Quant à la capote, composée de huit couches de matériaux qui incorporent les plus récentes avancées en matière d’insonorisation (au cas où vous vous feriez prendre par la pluie…) afin de réduire les bruits de vents et intrusions de décibels à bord. Cette capote, elle peut être abaissée en seulement 14 secondes alors qu’il faut compter deux secondes de plus pour la relever. Cette opération peut être effectuée à distance ou même en roulant, tant et aussi longtemps que la vitesse ne dépasse pas les 50 km/h.

Mieux encore, la nouvelle configuration du toit permet de libérer 20 % plus d’espace au niveau du coffre lorsqu’on compare les données avec la DB9 Volante.

Le prix ? A-t-on besoin de gâcher une si belle journée ?

Bon, puisqu’il le faut, le prix américain a été dévoilé et il est de 216 495 $. On va s’entendre, pour les consommateurs d’ici, ce ne sera rien de moins qu’un quart de millions de dollars canadiens.