Dans le monde de l’assurance automobile, il y a deux paramètres: la fréquence de vol pour un véhicule d’année-modèle donné et les véhicules les plus volés en nombre absolu.

Les grands champions au premier égard sont les camionnettes et les utilitaires de Toyota. Comme vous pouvez le lire ici, le Toyota 4Runner 2016 s’établit encore en tête de liste au Québec, avec plus d’une chance – pardon, plus d’un risque de se faire voler pour chaque dix exemplaires assurés dans la Belle Province. (Statistiques colligées pour 2016 par le Groupement des Assureurs Automobiles – le GAA.)

Parallèlement, dans le monde de l’assurance automobile, il y a le nombre absolu de vols pour un véhicule donné, toutes années-modèles confondues et qu’importe le nombre d’unités en circulation (mais assurées) sur nos routes.

Le GAA précise que «les marques et modèles de véhicules les plus volés (en nombres absolus) correspondent généralement aux modèles les plus populaires.»

C’est donc sans surprise qu’en tête de liste pour 2016, on retrouve encore et toujours les deux fidèles à ce poste: la Toyota Corolla d’abord, qui a été volée 275 fois l’an dernier au Québec…

… suivie de la Honda Civic (berline et coupé) avec 207 subtilisations l’an dernier. Cette sempiternelle rivale a même occupé le premier rang des plus volées sur notre territoire en 2014.

Cela dit, 207 vols sur 244 750 unités de Civic assurées au Québec, ça se traduit par un faible taux de 0,09%, ce qui n’est rien versus la fréquence phénoménale de 12,72% enregistrée par le Toyota 4Runner. (À nouveau, lisez-nous ici pour tous les détails.)

La donne est un peu moins reluisante pour la Toyota Corolla: les 275 vols en 2016 représentent, sur les 186 022 exemplaires assurés dans la Belle Province, un taux de 0,15% – presque deux fois plus que pour la Civic.

HeapMedia423894

Immuablement, en 3e et 4e positions du palmarès des plus volés en nombres absolus, se retrouvent deux autres produits Toyota: le Toyota Rav4 (190 vols l’an dernier au Québec) et la Toyota Camry (133 vols l’an dernier au Québec).

Notez toutefois que ces deux véhicules se sont échangé ces rangs en 2015; en 2014 et 2013, c’est la berline qui avait été plus volée que son cousin l’utilitaire.

Pour compléter ce Top 5 des modèles préférés des détrousseurs automobiles au Québec (voyez notre tableau ci-dessous, avec les statistiques fournies par le GAA), il y a le tout aussi immuable Honda CR-V, avec 104 vols pour 2016.

Vous noterez qu’il s’agit tous de véhicules japonais… et de deux seules marques. Aucun autre modèle n’a été la cible de plus de 100 larcins l’an dernier dans la Belle Province.

HeapMedia439088