La technologie automobile se fait de plus en plus une place au soleil au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, qui débute si tôt la Nouvelle Année. Ne voulant pas y demeurer en reste, BMW a peut-être présenté le prototype le plus intéressant de la saison qui s’amorce: le BMW i Inside Future Concept.

D’abord, il y a cette allure futuriste qui puise du côté des thèmes marins – ne voyez-vous pas là la silhouette d’un catamaran?

Puis, il y a ce style et ces matériaux épurés (on adore ce bois clair sans artifice, à la mode scandinave) qui poussent encore plus loin le design de l’actuelle compacte BMW i3 électrique.

HeapMedia411645

Surtout, il y a le nouveau HoloActive Touch.

BMW fait tout un plat de ce nouveau dispositif – après tout, on est au CES, le plus grand rassemblement planétaire des technologies dernier-cri. Le constructeur allemand célèbre donc cette première mondiale qui permet (ses mots): «que les signaux de perception visuelle et tactile dans la cabine d’un véhicule soient générés sans matériaux physiques.»

Qu’est-ce que ce HoloActive Touch? Essentiellement, il s’agit d’un affichage virtuel et flottant, que l’on peut contrôler par la gestuelle – ce même contrôle gestuel qui a été inauguré il y a près de deux ans, rappelons-le, avec la nouvelle BMW Série 7.

Le principe est emprunté du côté de la visualisation tête-haute, mais au lieu d’apparaître en superposition du pare-brise (un élément absent du prototype, vous noterez), c’est une image tridimensionnelle qui flotte là où se trouvent traditionnellement les commandes et les écrans.

HeapMedia411640

En plus de libérer la planche de bord, pareil hologramme met fin (encore les mots de BMW) «aux inquiétants étirements du bras».

Le hic, c’est que pour donner l’effet à l’utilisateur de véritablement enfoncer un bouton et d’ainsi le rassurer quand à l’efficacité de sa manoeuvre, le HoloActive Touch doit avoir recours à un système de caméras enregistrant les mouvements de la main, des indications sonores hautement synchronisées et des pulsions de lumière envoyées en confirmation au bout des doigts.

Euh… c’est bien beau, la technologie et les percées d’avant-garde, mais n’aurait-il pas été plus simple de laisser nos téléphones intelligents Apple et Android dupliquer leur interface intuitive sur les écrans de bord automobiles?

Cela dit, il y a dans ce prototype, qui augure de la prochaine BMW iNext 2021, un aménagement d’habitacle à donner envie que la voiture autonome (un thème indissociable à la voiture connectée) débarque encore plus vite qu’escompté.

On aime particulièrement ces places arrière surmontées d’un écran télé, entourées de tablettes numériques mais aussi d’une bibliothèque (!), garnies de coussins et d’une jetée qui semblent aussi confortables qu’à la maison, le tout sous-tendu d’un tapis végétal…

… qu’il était pour le moment interdit de toucher, une consigne que nous nous sommes cependant empressés de défier.

Et oui, il s’agissait bien, comme au coeur de la forêt, de mousse végétale. Bienvenue dedans le futur, disions-nous.

HeapMedia411643