Le nouvel utilitaire compact BMW X2 arrive juste à temps pour Halloween… puisqu’il s’agit d’un X1 déguisé en coupé ! Cette nouveauté, que le constructeur a dévoilée par voie de communiqué il y a quelques jours, n’a rien de révolutionnaire. Il s’agit d’une simple évolution du X1; une variante qui se veut complémentaire.

Cette nouveauté vient, en effet, étoffer une gamme d’utilitaires qui ne cesse de grandir et de se diversifier. À la façon des duos X3 et X4, et X5 et X6, le X2 servira à charmer les acheteurs lassés par les utilitaires d’allure traditionnelle grâce à son toit plus arqué et plus bas, tout simplement.

Cette tendance signifie-t-elle qu’après le BMW X8, le mastodonte à sept places promis pour 2019, on verra aussi apparaître un X9 avec un toit abaissé et recourbé ? Le temps nous l’apprendra.

Entre-temps, au Canada, BMW n’offrira qu’une seule version de cette nouveauté. Appelée BMW X2 xDrive28i, il s’agit d’un jumeau du X1 qui partage sa plateforme, de même que son 4-cylindres suralimenté de 2,0 L. Fort de ses 228 ch et 258 lb-pi de couple, ce moteur permettra au X2 d’accélérer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes, dit le constructeur.

HeapMedia442990

Jumelé à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports, ce 4-cylindres entraînera les quatre roues du véhicule par le biais d’une transmission intégrale. Car, contrairement à la filiale étatsunienne de BMW, celle du Canada n’offrira pas de version à deux roues motrices (avant), pas plus qu’elle ne le fait pour le X1.

BMW Canada offrira également le BMW X2 M Sport X, une variante qu’on reconnaîtra à ses pare-chocs distincts, ses appliques de bas de caisse et un intérieur plus cossu. Des roues en alliage de 19 ou 20 pouces pourront également se substituer aux roues de 18 pouces de la version d’entrée de gamme, selon les aspirations de l’acheteur de cette version.

Les chiffres publiés par le constructeur nous apprennent que la carrosserie du BMW X2 est plus courte (-81 mm) et plus basse (-71 mm) que celle du BMW X1. Sa garde au sol de 183 mm est la même, mais le porte-à-faux avant est légèrement plus court (-10 mm), alors que le porte-à-faux arrière est nettement plus long (91 mm).

Cette carrosserie plus basse engendre naturellement une habitabilité réduite. Ainsi, la garde au toit des places avant et arrière du X2 est inférieure de 53 et 59 mm respectivement comparativement au X1. Le volume utile du coffre est aussi de 15 à 20% inférieur, selon l’usage fait des sièges arrière.

HeapMedia442995

BMW fait tout un plat de deux attributs esthétiques spécifiques au X2. Il y a d’abord la traditionnelle double grille de calandre trapézoïdale qui, pour cette nouveauté… (roulement de tambours)… a été inversée! Ses deux ouvertures s’élargissent désormais vers le bas, un détail qui alimentera assurément les blogues des puristes les plus conservateurs de la marque.

De plus, des écussons BMW supplémentaires ornent les montants de toit arrière. Cet attribut n’avait pas été exploité par les designers (ou les gurus du marketing) de la marque depuis l’époque aujourd’hui lointaine des coupés 2000 C et CS, et 3.0 CSL.

Or, il n’en fallait pas plus pour que les Relations publiques de BMW associent le X2, par ce détail anodin, à ces prestigieux coupés des années 60-70. Une affirmation surfaite qui donne l’impression qu’il devient difficile de différencier les modèles de la gamme X…

HeapMedia443001

Le prix de base du BMW X2 sera révélé au début de l’année prochaine, avant que les premiers exemplaires n’arrivent chez les concessionnaires de la marque, au printemps.

Notons qu’en septembre 2017, sur l’échiquier du marché automobile canadien, le BMW X1 dominait le créneau encore peu garni des petits utilitaires de luxe. Il devançait (dans l’ordre) l’Audi Q3, le Mercedes-Benz GLA et l’Infiniti QX30. Ce créneau affiche une croissance d’un peu plus de 13%, par rapport à la même période de 2016.

L’arrivée du X2 pourrait donc favoriser BMW. Elle pourrait aussi engendrer un morcellement des ventes du X1. Ça aussi, on le découvrira au fil du temps.