Les amateurs de camionnettes « équipées pour veiller tard » seront ravis d’apprendre qu’un autre bolide est sur le point d’arriver sur nos routes. Le Chevrolet Colorado ZR2 2017 sera mis en vente au printemps, une saison qui débute ce lundi 20 mars au petit matin.

Évidemment, il n’est pas dit que les premiers exemplaires de la très attendue camionnette extrême seront en concession à cette date précise, mais ce qui importe dans ce cas-ci, c’est que le pickup arrive bientôt et que son prix de départ vient d’être officialisé à l’occasion du Salon de l’auto de Calgary plus tôt cette semaine.

Il en coûtera 44 215 $ canadiens pour s’asseoir au volant du Colorado ZR2 2017, un montant raisonnable si on tient compte du fait qu’un Toyota Tacoma TRD Pro débute à 53 295 $. Même si le représentant nippon représente un rival direct, il ne peut se targuer d’avoir une suspension aussi élaborée que celle du Colorado ZR2, les amortisseurs à distributeur à tiroir cylindrique (DSSVMC) développés par l’entreprise ontarienne Multimatic qui est également à l’origine des amortisseurs boulonnés sur la Chevrolet Camaro Z/28 2014.

Le Colorado ZR2 ne peut être considéré comme un concurrent direct du plus imposant Ford F-150 Raptor, celui-ci étant beaucoup plus puissant et plus dispendieux à l’achat. Pourtant, malgré ces différences notables, il est permis d’espérer un succès retentissant pour cette camionnette spéciale développée par les ingénieurs du nœud papillon.

Avec tout l’attirail monté à bord capable de supporter une conduite en terrain accidenté jumelée à cette silhouette d’enfer – les ailes élargies et les pare-chocs amincis sont vraiment superbes –, le Colorado ZR2 devrait normalement attirer les foules. Qui plus est, le ZR2 sera livré d’office avec le V6 essence, tandis qu’un 4-cylindres Duramax turbodiesel fera partie des options.

Bien entendu, les amateurs devront faire attention aux nombreuses options, car celles-ci pourraient facilement faire grimper la facture à un autre niveau. Néanmoins, le prix fixé pour une version dénudée d’options ne semble pas trop dérisoire. Si vous voulez notre avis, nous avons bien hâte de l’essayer celui-là.