Ford vient de présenter la seconde variante de sa Mustang 2018 de la manière la plus discrète qui soit : avec un communiqué d’une page et deux photos peu évocatrices. Le constructeur de Dearborn n’a pas jugé bon exploiter la conférence de presse à grand déploiement organisée durant l’avant-première pour les médias du Salon de l’auto de Détroit, même si cet événement a attiré une foule de journalistes venus des quatre coins du monde.

Le coupé Mustang 2018 est apparu avec aussi peu de fracas, huit jours après l’avant-première des médias, qui a eu lieu le 9 janvier. C’est à l’occasion d’une conférence de presse aux allures improvisées organisée durant une journée publique du Salon de Détroit que la nouvelle version du célèbre Pony Car est apparue devant une poignée de journalistes de la région.

En fait, cette présentation aux allures improvisée servait d’écho à un dévoilement animé par l’acteur et athlète Dwayne « The Rock » Johnson qui avait lieu simultanément à l’Original Farmers Market de Los Angeles, un complexe commercial renommé pour son grand choix de… nourriture !

Une troisième présentation « régionale » simultanée avait lieu à New York, dans un petit studio appelé Hudson Mercantile, sur la 37e rue.

Et que nous apprend Ford au sujet de la version 2018 de la Mustang décapotable dans son bref communiqué de cinq paragraphes ? Peu de choses, si ce n’est que son nuancier comprendra trois nouvelles couleurs, qu’elle pourra être commandée avec un choix de 12 modèles de roues et qu’elle aura des cadrans adaptables au goût de l’acheteur… comme le coupé.

D’ailleurs, elle aussi pourra être livrée avec la nouvelle suspension MagneRide et seuls le 4-cylindres turbo EcoBoost de 2,3 L et le V8 de 5,0 L figureront à son catalogue. Le V6 de 3,7 L disparaît faute d’une demande suffisante, explique le constructeur.

Les deux moteurs offerts seront jumelés à une nouvelle boîte de vitesses automatique à 10 rapports ou une boîte manuelle à 6 rapports.

Par ailleurs, la capote à doubles épaisseurs de cette décapotable demeure inchangée. Elle pourra de nouveau être abaissée en 10 secondes environ, et ce même si la voiture est en mouvement, tant que la vitesse demeure inférieure à environ 5 km/h (avec une Chevrolet Camaro décapotable, la même opération peut être effectuée jusqu’à 50 km/h).

Le coupé Mustang 2018 est exposé au Salon de Détroit depuis le 17 janvier. Le cabriolet, lui, fera ses débuts publics aussi discrètement ce vendredi dans le cadre de salons de l’auto qui auront lieu en Caroline du Sud et au Kentucky.

Les Mustang 2018 seront en vente à compter de l’automne prochain.