Le constructeur indien Mahindra & Mahindra s’apprête à construire une usine à Auburn Hills, au Michigan, où il produira des utilitaires, selon un article publié récemment par le quotidien The Times of India.

Ce sera la première nouvelle usine d’assemblage pour véhicules automobiles construite au Michigan en 25 ans.

L’annonce de ce projet sera faite officiellement lors d’une conférence de presse qui aura lieu le 20 novembre prochain, a confirmé le vice-président du Marketing de Mahindra Automotive North America, Richard Ansell.

On ignore pour le moment quels véhicules y seront produits et combien de personnes cette usine emploiera.

Fondée en 1945, Mahindra est une entreprise multinationale valant 19 milliards de dollars US. Présente dans plusieurs secteurs d’activité, son siège social est à Mumbai, en Inde, et elle emploie plus de 200 000 personnes dans une centaine de pays.

En Inde, Mahindra fabrique une grande variété de véhicules, du petit 3-roues Alfa, qui sert de taxi dans plusieurs grandes villes indiennes, jusqu’aux camions poids lourd. Sa gamme de véhicules comporte également une dizaine d’utilitaires différents dont trois petits : les NuvoSport, KUV100 et TUV300. Mahindra offre aussi des utilitaires de plus grand format appelés XUV500, Bolero et Scorpio.

HeapMedia443214

À cette gamme de VUS s’ajoutent plusieurs autres modèles fabriqués, ceux-là, en Corée du Sud par SsangYong, une marque dont le conglomérat indien a pris le contrôle en 2011.

Dans un micromessage publié sur Twitter le 3 novembre, le gouverneur du Michigan, Brian Calley, s’est dit heureux de l’annonce de Mahindra en ajoutant qu’il sera présent à la conférence de presse de novembre.

Ce n’est pas la première fois que Mahindra tente de s’établir dans le marché automobile nord-américain. Entre 2006 et 2012, le constructeur indien avait amorcé un partenariat avec une entreprise d’Alpharette en Géorgie, Global Vehicles. Elle devait assurer l’importation et la commercialisation de ses produits en Amérique du Nord. Ce projet avait toutefois avorté et donné lieu à des poursuites devant les tribunaux étatsuniens.

Puis, en 2013, Mahindra a établi un centre de recherches à Troy, au Michigan, qui sera d’ailleurs intégré aux nouvelles installations d’Auburn Hills.