Chaque fin janvier, c’est la bataille des chiffres: qui a vendu le plus de voitures? Qui a vendu le plus de camions? Qui a vendu le plus de véhicules aux quatre coins de la planète?

À sept des huit dernières années, la réponse à cette question était: Toyota. Le constructeur japonais avait eu l’ultime honneur en 2008 (année d’une certaine crise financière…) de devancer GM, le #1 pendant 70 ans (!).

Depuis, seule exception à cette domination nipponne: l’année 2011, celle du tremblement de terre et du tsunami qui ont ralenti les affaires, permettant à GM de temporairement reprendre la couronne.

L’an dernier (2016), Toyota dit avoir vendu 10,17 millions de véhicules (de marque Toyota, mais aussi Daihatsu et Hino). C’est une petite augmentation de 0,2% versus l’année précédente et ça aurait suffit pour maintenir la compagnie en tête du palmarès des constructeurs automobiles en importance.

Sauf que… Volkswagen dit avoir écoulé 10,3 millions d’unités l’an dernier, soit une toute petite supériorité de 138 400 véhicules versus Toyota. Juste pour vous mettre cela en perspective, c’est plus ou moins ce que vend Volkswagen en Amérique du Nord… en deux mois.

Pour ceux qui aiment les détails, sachez que le groupe Volkswagen annonce une augmentation de ses ventes mondiales de 3,8%, qu’il attribue à ses fortes performances en Chine.

HeapMedia409622

Marques par marques, la division VW en elle-même est responsable de la moitié des unités (523 400 véhicules sur très exactement 10 312 400 véhicules), Audi s’en attribue 1,8 million et Porsche, 225 100. La balance est répartie entre les Skoda, Seat, Bentley et autres marques du consortium.

Certes, il reste encore à voir combien de véhicules GM a vendu en 2016 sur la planète – ce qu’on saura mardi le 7 février prochain – pour vraiment certifier que Volkswagen est devenu le #1 mondial.

Si ça s’avère, c’est dire que le constructeur allemand a rejoint son objectif déclamé depuis une décennie… non seulement en plein scandale d’émissions diesel TDI, mais également avec deux années d’avance sur ses prédictions.

En 2015, les trois plus grands constructeurs au monde avaient respectivement vendus 10,15 millions de véhicules (Toyota), 9,93 millions (Volkswagen) et 9,8 millions (GM).

HeapMedia339486