Le prix du nouvel utilitaire de haute performance Dodge Durango SRT 2018 est désormais connu. Cette nouveauté coûtera à peu de choses près le même prix qu’un Jeep Grand Cherokee SRT. C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par Fiat Chrysler Automobiles Canada (FCA) vendredi, en fin de journée.

Cette nouvelle version du Durango est offerte à partir de 72 494 $. À cela s’ajoutent des frais de transport et de préparation de 1 795 $.

Ce prix s’apparente à celui du Jeep Grand Cherokee SRT. Au moment d’écrire ces lignes, le site Internet jeep.ca propose le Grand Cherokee SRT 2017 à partir de 72 195 $.

Le Durango SRT partage le moteur HEMI du Grand Cherokee SRT. Ce V8 de 6,4 L produit 475 ch et 470 lb-pi de couple. Il est jumelé à une boîte de vitesses automatique TorqueFlite à 8 rapports calibrée en fonction de la vocation particulière de ces véhicules à quatre roues motrices de haute performance.

Selon la National Hot Rod Association (NHRA), ce nouveau Durango pourrait accélérer de 0 à 60 mi/h (0-96 km/h) en tout juste 4,4 s, en plus de parcourir le quart de mille en 12,9 s. Cela ne l’empêche pas d’offrir également une vocation récréative, grâce sa capacité de remorquage qui se chiffre à 3 946 kg (8 700 lb).

À cause de ces cotes, FCA affirme d’ailleurs détenir l’utilitaire à sept places « le plus rapide et le plus puissant, et celui qui offre la plus grande capacité de remorquage en Amérique du Nord ».

Cela dit, le Jeep Grand Cherokee Trackhawk 2018 demeure l’utilitaire à 5 places le plus puissant et le plus rapide de FCA. Doté d’un V8 de 6,2 L à compresseur, qui livre 707 ch et 645 lb-pi de couple, il atteint 60 mi/h en 3,5 s et parcoure le quart de mille en 11,6 s. En revanche, sa capacité de remorquage est limitée à 3 266 kg (7 200 lb).

Le Durango SRT se reconnaît à ses roues en alliage noir à fini mat de 20 po chaussées de pneus Pirelli Scorpion Verde quatre saisons (295/45ZR20) de série.

Il a un ensemble de freins à disques ventilés aux quatre roues, qui sont équipés d’étriers Brembo à six pistons à l’avant et quatre à l’arrière. Il est également doté d’une suspension raffermie à amortisseurs Bilstein.

Son système de gestion de la motorisation procure au conducteur sept modes de fonctionnements, dont le mode Sport, qui réduit de 50 % le temps des changements de rapports comparativement au mode Auto, en plus de diriger 65 % du couple moteur aux roues arrière.

Le Dodge Durango est assemblé à l’usine Jefferson North de FCA, à Detroit, qui produit également le Grand Cherokee. Les premiers exemplaires de cette version SRT 2018 arriveront chez les concessionnaires canadiens de la marque durant le dernier trimestre de l’année.