Elon Musk, le fabricant des automobiles électriques Tesla, s’est offert un joujou inusité. Il a acheté la Lotus Esprit S1 amphibie utilisée par James Bond dans le film The Spy Who Loved Me. Il souhaite maintenant en faire un submersible fonctionnel !

La célèbre Lotus blanche faisait partie des lots vedettes de la vente organisée par la société canadienne RM Auctions à Londres, en septembre dernier.

Cette pièce unique a suscité une chaude lutte entre les acheteurs, elle a été raflée par un acheteur communiquant par téléphone, qui a misé la somme de 616 000 £ (1,02 million de dollars).

C’est le site Internet étatsunien Jalopnik qui a dévoilé l’identité de ce mystérieux personnage. Or, on apprend maintenant qu’Elon Musk souhaite transformer cette pièce de musée, qui n’est pas vraiment fonctionnelle, en un véritable sous-marin.

Voilà ce que nous apprend le quotidien USA Today. Dans une entrevue, Musk affirme que lorsqu’il était un jeune garçon, en Afrique du Sud, il avait été impressionné de voir James Bond dans The Spy Who Loved Me plonger dans l’océan du bout d’un quai au volant de sa Lotus, pour la voir se transformer sous l’eau à la simple pression d’un bouton.

« J’étais déçu, dit-il, d’apprendre qu’elle ne se transformait pas vraiment. Alors, maintenant je vais la moderniser avec un moteur électrique Tesla et essayer d’en faire en sorte qu’elle se transforme vraiment ».

Conçue pour servir d’accessoire de tournage pour ce film, cette voiture a été fabriquée en 1977 par la société Perry Oceanographic de Riviera Beach, en Floride.

Elle a quatre moteurs électriques dotés d’hélices et des ailettes de direction.

Surnommée Wet Nellie par les employés du plateau, elle avait été fabriquée à l’aide de l’une des six carrosseries de Lotus Esprit utilisées pour le tournage de ce film. Sa fabrication aurait coûté plus de 100 000 $ US à l’époque (environ 500 000 $ US en argent d’aujourd’hui).

Dans les nombreuses séquences sous-marines où on l’a voit, elle est manoeuvrée par Don Griffin, un pilote d’essai de Perry Oceanographic et ex-membre des SEAL de la marine étatsunienne. Il la pilotait en tenue d’hommes-grenouille puisque la Lotus n’est pas… vraiment étanche !

Après le tournage réalisé aux Bahamas, ce sous-marin fut entreposé à Long Island, New York. La location de l’entrepôt fut réglée d’avance pour une période de dix ans. Puis, l’entrepôt et son contenu fut oublié jusqu’en 1989, année où le tout fut vendu « à l’aveugle » lors d’un encan.

L’histoire raconte qu’un couple aurait déboursé une somme dérisoire pour acheter ce lot. On imagine facilement leur surprise lorsqu’ils ont soulevé les toiles recouvrant le célèbre sous-marin de 007 !