Les formes d’une nouvelle automobile canadienne ont été dévoilées hier au Salon de l’auto de Vancouver. Il s’agit d’un roadster électrique biplace baptisé Tofino qui sera fabriqué par Electra Meccanica Vehicles (EMV), une entreprise britanno-colombienne. Les premiers exemplaires de cette voiture sport devraient être livrés d’ici 2019, affirme le constructeur.

La Tofino, nom emprunté à un charmant petit village du nord de l’île de Vancouver, sera animée par un moteur électrique alimenté par une batterie dont les caractéristiques restent inconnues pour le moment. Cette voiture aurait une autonomie de 400 km et elle pourrait accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 7 s et atteindre une vitesse de pointe de 200 km/h.

Sa carrosserie et son châssis seront fabriqués avec de la matière composite dans les installations d’Intermeccanica Custom Coach Builders de New Westminster, une filiale d’EMV qui fabrique des répliques fidèles de la Porsche 356 décapotable et du Volkswagen Kübelwagen depuis les années 80.

Offerte à partir de 50 000 $, la Tofino sera proposée en cinq couleurs : argent, rouge, noir, blanc et bronze. Un toit rigide escamotable figurera au catalogue.

Cette voiture sport sera le second véhicule proposé par Electra Meccanica. En septembre dernier, EMV a lancé la Solo, une voiturette urbaine monoplace à trois roues électrique qui a une autonomie de 160 km.

Ce constructeur a d’ailleurs présenté une autre nouveauté au Salon de Vancouver : la Solo R, une variante de sa monoplace urbaine développée pour la course. Elle a une batterie à haute capacité, des freins de performance et des roues chaussées de pneus lisses de compétition.

Ce petit bolide constitue un complément logique à la citadine urbaine puisque EMV compte parmi ses deux fondateurs Jerry Kroll, un ancien pilote de course qui a ensuite travaillé dans l’industrie du textile composite avant de se lancer, en 2015, dans la fabrication d’automobiles avec son partenaire, Henry Reisner. Ce dernier est l’actuel propriétaire d’Intermeccanica et le fils de Frank Reisner, qui avait fondé cette entreprise en 1959.