La nouvelle concernant la commercialisation d’une version hybride de cette populaire camionnette n’est pas… nouvelle. Au début de l’année 2017, en marge du Salon automobile de Detroit, la firme de Dearborn en profitait pour dévoiler son plan en matière d’électrification au cours des prochaines années. Sur le tableau présenté à la presse, deux modèles d’importance y figuraient ; la Mustang et le F-150.

Deux surprises, il faut l’avouer, non pas parce que l’exercice est impensable, mais plutôt parce qu’on l’aurait cru improbable. En ajoutant l’hybridité à la fiche technique de ces deux icônes, Ford montre le sérieux de son entreprise en la matière.

Le F-150 hybride, qui devancera la Mustang dans cette course, est attendu pour 2019-2020. Tranquillement, les rumeurs à son sujet commencent à circuler.

Si Ford a déjà annoncé que ce dernier offrirait des capacités substantielles en matière de chargement et de remorquage, on n’a toujours pas de données officielles à se mettre sous la dent. Les dernières rumeurs concernant ce nouveau modèle viennent cependant nous donner une petite idée. Ainsi, on ferait appel à un moteur de la famille EcoBoost pour animer le véhicule. On peut penser au 4-cylindres de 2,3 litres que l’on retrouve sous le capot des Ford Mustang et Ford Focus RS. À bord de ces dernières, il avance une puissance de 310 et de 350 chevaux, respectivement. Si on lui colle une unité électrique, la puissance combinée pourrait bien avoisiner les 400 chevaux.

Jumelée à la nouvelle boîte automatique à dix rapports de l’entreprise, cette unité pourrait pousser l’économie d’essence à des niveaux records.

Déjà, Ford a annoncé la mise en service d’une berline hybride enfichable pour les services policiers. Il est à parier que les camionnettes des forces de l’ordre y goûteront également.

Et il ne faudrait pas croire que l’offre va se limiter à une seule variante. Certes, ce sera le cas au début, mais en 2025, vous pourriez ne pas reconnaître la gamme de camionnettes F-150.

Nous sommes conscients que nous n’en sommes qu’à l’étape des rumeurs pour l’instant, mais ce qui est certain, c’est qu’on profitera bientôt de camionnettes hybrides chez Ford… et chez la concurrence. Ce n’est qu’une question de temps.