La Ford Mustang 2017 a obtenu de piètres résultats dans les tests de collision réalisés par l’Euro NCAP. Dans un communiqué publié hier par cet organisme européen, on apprend que le populaire « Pony Car » étatsunien a obtenu un score de seulement deux étoiles sur une échelle qui en compte cinq.

Selon le communiqué d’Euro NCAP, aucun modèle de série n’a obtenu un aussi mauvais résultat depuis 2012, année où le Jeep Compass avait obtenu le même score décevant.

Ford n’a pas répliqué à cette annonce.

Les résultats compilés par Euro NCAP nous apprennent que la Mustang 2017 a obtenu un score de 72 % pour la protection des adultes et de 64 % pour la protection des piétons. Cependant, le score de 32 % pour la protection des enfants déçoit et le 16 % attribué à cette voiture pour le manque de dispositifs d’aide à la conduite de série ont contribué au piètre score final.

La décision prise par Ford de ne pas équiper les Mustang vendues en Europe de dispositifs de sécurité offerts en Amérique du Nord expliquerait ces résultats déplorables, explique Euro NCAP.

La dotation moins complète n’est cependant pas la seule cause de ces résultats. Les sacs gonflables du conducteur et du passager avant ont fait preuve d’inefficacité en se déployant de manière inadéquate, faillissant à leur tâche de protection. De plus, l’absence d’un système de prétension aux places arrière a contribué à limiter la protection des passagers contre des blessures abdominales. Enfin, la protection contre le « coup de lapin » aux places arrière s’est également avérée très faible.

Euro NCAP reconnaît toutefois qu’à partir de mai 2017, Ford offrira aux consommateurs européens la Mustang 2018, une version améliorée qui sera munie de dispositifs de sécurité : un système de contrôle de précollision comprenant une détection de piétons, un système d’alarme de collision frontale imminente et un dispositif autonome de freinage d’urgence.

L’Euro NCAP (pour European New Car Assessment Program) est un organisme international indépendant créé en 1997. Son siège social est à Bruxelles, en Belgique, et ses essais sont réalisés par divers laboratoires européens.

Cet organisme effectue des tests de collisions pour aider les consommateurs et les entreprises dans le choix de nouveaux véhicules sûrs à l’aide d’une notation à cinq étoiles où cinq étoiles constituent la meilleure cote et 1 étoile, la pire.