Après s’être offert Volvo, London Taxi, Proton et Lotus, la multinationale Zhejiang Geely, un des principaux constructeurs d’automobiles en Chine, a annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente visant à prendre le contrôle de Terrafugia, un fabricant de Woburn, au Massachusetts, qui se prépare à livrer les premiers exemplaires d’un véhicule très particulier : une automobile volante.

Cette entente permettra à Geely d’acquérir l’ensemble des actifs de Terrafugia. Le siège social de l’entreprise et le lieu de production demeureront aux États-Unis. Geely prévoit même créer de nouveaux emplois. Par contre, la recherche et le développement se feront désormais aux États-Unis, de même qu’en Chine.

Terrafugia a été fondée en 2006 par cinq étudiants du Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans le but de développer un nouveau moyen de transport personnel.

D’après un communiqué publié aujourd’hui par Geely, l’entreprise du Massachusetts entend livrer dès 2019 les premiers exemplaires de sa voiture volante, la Transition, dont le prix de base dépasserait 355 000 $.

Puis, en 2023, Terrafugia devrait lancer la production du modèle issu du concept TF-X, qui deviendra sa première auto volante de type ADAV (aéronef à décollage et atterrissage verticaux ou VTOL en anglais, pour vertical take-off and landing).

Terrafugia est la plus récente acquisition de la multinationale chinoise. Le mois passé, Geely s’est offert 49,9 % des actifs du constructeur d’automobiles malaisien Proton et 51 % des actifs du constructeur britannique Lotus, dont Proton avait pris le contrôle en 1996.

En 2013, l’entreprise chinoise a également fait l’acquisition d’une autre société britannique, Manganese Bronze Holding, qui était propriétaire de London Taxi Company (LTI), l’entreprise fabricant le célèbre taxi londonien. Rebaptisée London EV Company, cette entreprise vient d’ailleurs de lancer une nouvelle génération de ce véhicule, le taxi TX, qui troque le traditionnel 4-cylindres turbodiesel pour un groupe motopropulseur hybride rechargeable.

C’est aussi en 2010 que Geely a racheté la marque suédoise Volvo de Ford.