Volvo a remis au goût du jour le modèle qui lui procure le tiers de ses ventes à l’échelle mondiale. Et pour maintenir sa popularité, le nouveau XC60, qui a fait ses débuts hier au Salon de l’auto de Genève, affiche des formes nouvelles qui rappellent le XC90, une dotation plus sophistiquée et des motorisations modernisées, dont une hybride.

Le nouveau XC60 sera offert avec un moteur T6 Drive-E, un 4-cylindres de 2,0 L suralimenté (par compresseur et turbocompresseur) dont la puissance n’a pas été annoncée.

De plus, pour la première fois dans l’histoire de ce modèle, Volvo offrira une variante à groupe motopropulseur hybride rechargeable. Ce XC60 partagera donc le T8 Twin Engine du XC90 hybride rechargeable, qui combine le 2,0 L suralimenté à un moteur électrique. Cet ensemble qui produit une puissance nette de 407 ch pourra propulser l’utilitaire compact de 0 à ­100 km/h en tout juste 5,3 s.

Tout comme la carrosserie, qui change radicalement, l’intérieur subit une refonte esthétique importante et sa dotation pourra avoir un système multimédia compatible avec CarPlay d’Apple et Android Auto.

Le constructeur offrira aussi divers dispositifs d’aide à la conduite, dont une nouvelle version du Pilot Assist. Ce système de conduite semiautonome, qui figurera parmi les options du XC60, pourra gérer la direction, l’accélération et le freinage du véhicule jusqu’à 130 km/h, mais seulement sur des routes clairement balisées, précise le constructeur.

Contrairement au modèle qu’il remplace, qui est produit à l’usine Volvo de Gand, en Belgique, le nouveau modèle sera assemblé à Torslanda, en Suède, où la production débutera en avril. Sa commercialisation au Canada débutera durant le dernier trimestre de 2017.

Fait à noter, Volvo a vendu près d’un million de XC60 depuis son dévoilement à Genève, en mars 2008.

Une remise à jour de ce modèle s’imposait. Dans la foulée du nouveau XC90 et des S90/V90/V90 Cross Country, par son allure différente et sa nouvelle dotation, le nouveau XC60 contribuera sans doute à raviver l’intérêt envers cette marque autrefois plus populaire.