General Motors va lancer deux nouveaux véhicules à moteur électrique au cours des 18 prochains mois. Ils seront les premiers d’une vingtaine de nouveautés électriques que le constructeur étatsunien ajoutera à ses différentes marques d’ici 2023.

Voilà ce qu’a annoncé Mark Reuss, le vice-président directeur, Développement des produits internationaux et Achats et chaîne d’approvisionnement internationaux de GM, aujourd’hui lors d’une conférence de presse organisée au centre de recherche du constructeur à Warren, au Michigan.

Les deux premières nouveautés promises seront basées sur l’architecture de la Chevrolet Bolt.

Durant cette conférence de presse, des maquettes de trois concepts électriques évocateurs ont été montrées : un mutlisegment arborant l’écusson Cadillac, un VUS Buick et une variante futuriste de la Bolt.

Pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle en matière d’électrification, GM adoptera, de plus, une approche à deux volets en offrant des motorisations électriques alimentées soit par une batterie, soit par une pile à hydrogène.

Un exemple de cette approche serait le SURUS (acronyme de Silent Utility Rover Universal Superstructure), un véhicule-concept à pile à hydrogène dont aucune image n’a été dévoilée.

Le constructeur le décrit comme un véhicule entraîné par deux moteurs électriques alimentés par une pile à hydrogène logée dans un châssis semblable à celui de la voiture-concept Hy-wire présentée à Detroit, en 2002. Le SURUS serait un véhicule autonome à quatre roues directrices construit sur un châssis de nature commerciale afin de servir comme véhicule de livraison, ambulance, etc.

Le constructeur a d’ailleurs confirmé que la fabrication de piles à hydrogène à son usine de batteries de Brownstown, au Michigan, débutera d’ici 2020. Cette information suggère que les essais dynamiques réalisés avec la camionnette expérimentale à pile à hydrogène Colorado ZH2, en collaboration avec les forces armées des États-Unis, aboutiront à un modèle de production.

« General Motors croît dans un avenir électrifié », a dit Mark Reuss. « Bien que le futur n’arrivera pas du jour au lendemain, GM contribuera à accroître l’utilisation et l’attrait des véhicules électriques, par le biais de solutions sans compromis répondant aux besoins de nos clients. »