Detroit, Michigan — General Motors offrira un moteur turbodiesel de 1,6 L pour la berline Chevrolet Cruze et la nouvelle variante à hayon Cruze Hatch. Ce moteur sera d’abord proposé pour la berline millésimée 2017 et par la suite pour la Hatch 2018.

Voilà ce qu’a annoncé le vice-président principal de General Motors responsable de l’Amérique du Nord et président de la marque Chevrolet, Alan Batey, hier lors d’une rencontre informelle réunissant des représentants de la presse automobile à Detroit, au Michigan.

M. Batey n’hésite pas à affirmer que GM profite de la débâcle de Volkswagen. «Nous y voyons une opportunité que nous avons la chance de saisir», nous a-t-il dit après avoir fait l’annonce.

Ce nouveau moteur, qui servira également au nouvel utilitaire Chevrolet Equinox 2018, équipe déjà les Opel et Vauxhall Astra, des modèles compacts proches de la Cruze Hatch et vendus par ces deux filiales européennes de GM.

Outre le fait qu’il sera jumelé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou, contre supplément, une boîte automatique à 9 rapports, le constructeur n’a révélé aucune cote de puissance, de couple ou de consommation.

Ces cotes seront toutefois sûrement très proches de celles de l’Equinox 2018, pour lequel ce moteur produira 136 chevaux à 3 500-4 000 tr/min et livrera 236 lb-pi de couple à 2 000 tr/min.

Rappelons que GM a déjà offert un moteur turbodiesel pour la Chevrolet Cruze de la génération antérieure. Ce quatre cylindres de 2,0 litres n’a cependant figuré qu’au catalogue des modèles 2014. Cette Cruze était d’ailleurs la première voiture de cette marque proposée avec un moteur de ce genre depuis l’époque peu glorieuse de la poussive Chevrolet Chevette diesel 1986…