La GreenGT H2, une monoplace de course électrique alimentée par une pile à hydrogène, sera une des vedettes du sommet Movin’On 2017 présenté à Montréal par Michelin à partir de demain.

Commandité par le géant français du pneumatique, cet événement mondial consacré à la mobilité durable, ce qui justifie parfaitement la présence de la H2.

Cette voiture-concept de course a été mise au point par GreenGT, une entreprise suisse fondée en 2008 pour concevoir et développer des systèmes de propulsion électrique à pile à hydrogène de haute performance. Il s’agit donc d’un laboratoire fonctionnel de son savoir-faire.

Les deux moteurs électriques de la H2 totalisent 400 kW (544 ch) et transmettent 2 950 lb-pi de couple aux roues arrière. Alimenté par une pile à combustible à hydrogène, ce groupe propulseur ne rejette dans l’atmosphère que des vapeurs d’eau.

La H2 pèse 1 240 kg et son autonomie atteint 40 minutes sur piste à haute vitesse. Trois minutes suffisent pour faire le plein de ses deux réservoirs d’hydrogène, qui sont logés de chaque côté de l’habitacle.

En juin 2016, le pilote français Olivier Panis a parcouru les 13 km du circuit de la Sarthe avant les qualifications des 24 Heures du Mans, ce qui constituait une première pour une voiture de compétition à pile à hydrogène. Cet exploit mettait en valeur les trois années de développement qui avaient précédé avec plus de 11 000 km d’essais privés sur piste.

Fait à noter, la H2 partage son système propulseur et de stockage d’hydrogène avec le coupé de haute performance H2 Speed développé conjointement avec Pininfarina, qui l’avait dévoilé au Salon de l’auto Genève, en mars 2016.

La GreenGT H2 sera exposée durant toute la durée du sommet Movin’On, qui a lieu du 13 au 15 juin au complexe l’Arsenal sur la rue William, dans le quartier Griffintown à Montréal.

Movin’On est le nouveau nom que Michelin a donné à son sommet connu auparavant sous le nom de Challenge Bibendum. L’évènement réunit pendant quelques jours quelques milliers de représentants des mondes politique, industriel, scientifique, académique et médiatique qui se réunissent pour échanger sur les enjeux et les solutions d’une mobilité durable.

Au moment d’annoncer la tenue de cet événement à Montréal, en décembre 2016, le président du groupe Michelin, Jean-Dominique SENARD, avait affirmé : « Movin’on n’est pas une incantation, c’est le passage à l’action. Se réunir pour inventer collectivement, améliorer et se projeter concrètement dans les transports de demain en est le fondement. »

Les organisateurs de cette rencontre mondiale attendent plus de 3 000 participants venant d’une trentaine de pays. Ils prendront part à des séances plénières, des ateliers collaboratifs, des classes de maître et des laboratoires consacrés à une foule d’innovations et des technologies.

Plusieurs entreprises, dont Boostmi, Ecotuned, Effenco, LTS Marine, Nordresa, Ridemetry, OuiHop, Cargochief et Emotibot, présenteront des concepts annonçant la mobilité de demain.

Movin’On 2017 aura également une exposition réunissant des technologies des sociétés PSA/Communauto, Rockwell, Fanuc, Engie, Evonik, Openlab, Addup, Veolia, Salesforce et Michelin, naturellement.

Par ailleurs, outre la H2, les participants de Movin’On pourront également voir les véhicules suivants :

  • La navette électrique Easymile EZ10, un véhicule autonome capable de transporter jusqu’à 12 passagers à une vitesse de 25 km/h;
  • La Proterra Catalyst E2, un bus électrique ayant le temps de charge le plus court de l’industrie;
  • La BMW i3, le premier véhicule électrique de série au monde fabriqué principalement en fibre de carbone. Il sera présenté aux côtés de la BMW i8, une sportive à motorisation hybride rechargeable;
  • La Hyundai Ioniq EV, premier modèle électrique du constructeur coréen destiné à une grande diffusion;
  • Devbot, le véhicule de développement de Robocar, la première voiture de course entièrement autonome du championnat Roborace;
  • La Renault Kangoo ZE H2 Symbio fuel cell, un petit véhicule utilitaire électrique;
  • L’eTrike de UPS, un étrange véhicule électrique à trois roues conçu pour des livraisons urbaines;
  • Le Cruise e-Bike de BMW, un vélo électrique conçu pour les trajets domicile-travail doté du moteur électrique Bosch Performance Line;
  • Le Système E-Drive de Michelin, un système léger de batterie et de motorisation servant à faire d’un vélo classique un vélo électrique.

Certains de ces véhicules pourront aussi être essayés comme, par exemple, l’Ioniq, mais aussi la Nissan LEAF, la Toyota Mirai (à pile à hydrogène), le Renault Kangoo ZE H2 et les Tesla modèles S et X.

La première édition de ce sommet a eu lieu en 1998. Elle coïncidait avec le centenaire de Bibendum, le personnage symbolisant Michelin.

Movin’On 2017 sera la treizième édition de ce sommet. La douzième a eu lieu en novembre 2014 à Chengdu, en Chine.