Avant de lever le voile sur l’Accord 2018 un peu plus tard cette année, le constructeur japonais Honda annonce la gamme de moteurs qui animera cette nouveauté; une gamme qui ne comprendra désormais que des 4-cylindres, dont deux suralimentés. Les habitués de cette grande voiture devront donc faire leur deuil du moteur V6 de 3,5 L.

L’Accord 2018 sera proposé avec un choix de trois 4-cylindres à injection directe : un moteur atmosphérique et deux moteurs à turbocompresseur de 1,5 et 2,0 L.

Le moteur de 1,5 L sera jumelé à une boîte de vitesses automatique à variation continue, alors que le moteur de 2,0 L inaugurera une nouvelle boîte automatique à 10 rapports, la première du genre offerte pour une berline de tourisme à roues avant motrices dans l’industrie. Une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports figurera également au catalogue des modèles équipés du moteur de 2,0 L.

Dans un communiqué publié le 9 juin dernier, le constructeur promet aussi une nouvelle Accord hybride plus raffinée dotée d’une « technologie à deux moteurs ne faisant pas usage d’une boîte de vitesses automatique traditionnelle », mais sans donner plus de détails.

Avec l’Accord de dixième génération, Honda espère raviver l’attrait des voitures de taille intermédiaire. « Tout comme la nouvelle Honda Civic a donné une nouvelle énergie au créneau des véhicules compacts, nous anticipons que la nouvelle Accord 2018 incitera les gens à reconsidérer la berline intermédiaire », explique Jean-Marc Leclerc, vice-président principal Ventes et Marketing de Honda Canada.

Depuis son lancement en 1976, les consommateurs canadiens ont acheté plus de 880 000 Accord, ce qui en fait le deuxième modèle le plus vendu de l’histoire de la marque au pays après la Civic.

L’Accord a aussi été le premier véhicule d’un constructeur japonais assemblé au Canada. Cela se passait à l’usine Honda d’Alliston, en Ontario, en 1986.