Comme vous le savez peut-être, le nouveau duo intermédiaire de la gamme Civic est déjà sur le marché. Le mot intermédiaire peut paraître sévère pour un modèle qui a su plaire aux amateurs de performance pendant plus de deux décennies en Amérique du Nord, mais avec l’arrivée prochaine de la très attendue Civic Type R, la Civic Si est reléguée à la deuxième marche du podium.

Peu importe, pour les portefeuilles plus petits, la Civic Si devrait être un agréable prix de consolation. Désormais propulsée par une mécanique turbocompressée, soit le 4-cylindres de 1,5-litre de cylindrée gonflé à une puissance de 205 chevaux et un couple de 192 lb-pi, la nouvelle Si en a déçu quelques-uns lors du dévoilement des premières statistiques.

Le spectre d’une mécanique turbocompressée laissait croire à une puissance accrue, question de suivre la cadence imposée par une certaine Volkswagen Golf GTI par exemple qui, avec 210 chevaux et un couple beaucoup plus impressionnant de 258 lb-pi, montre les dents face à sa concurrente nipponne.

Et pourtant, les ingénieurs auraient facilement pu ajouter quelques chevaux, mais la fiabilité en aurait pris pour son rhume. C’est ce qu’a affirmé Rob Keough, planificateur senior chez Honda, en entrevue avec le site web Automotive News. « Honda aime construire ses moteurs afin qu’ils puissent durer plusieurs centaines de milliers de mille, ce qui explique pourquoi ils travaillent en ce sens », a-t-il ajouté.

L’autre élément qui a fait en sorte que la mécanique retenue n’était pas une version moins puissante du 4-cylindres turbo de 2,0-litres qui sera boulonné sous le capot de la Civic Type R, c’est le prix final. Même avec une version moins explosive de cet engin dans la Civic, le prix de la voiture aurait été considérablement plus dispendieux.

Le principal intéressé n’a pas réfuté la rumeur voulant qu’une version intermédiaire – lire entre la Si et la Type R – vienne s’ajouter éventuellement à l’alignement du constructeur. Honda travaillerait-il au retour de la Civic SiR? Il est évidemment trop tôt pour spéculer sur cette éventualité, mais avec une Civic Si plus sage que prévu, il y a de la place pour un niveau supérieur à cette dernière.

Nous verrons bien dans quelques mois si le constructeur désire exploiter ce sous-segment abordable. Pour le moment, nous savons au moins pourquoi la Civic Si oscille autour des 200 chevaux de puissance : c’est au nom de la fiabilité!