C’est jour de fête chez Honda, à Tokyo. Le troisième constructeur japonais en importance dans le monde a annoncé par voie de communiqué que sa production de véhicules automobiles a franchi le cap des 100 millions de véhicules.

Fondée en 1948 par Soichiro Honda, la société qui porte son nom amorce la production de véhicules à quatre roues en 1963 seulement avec deux véhicules très disparates : une minicamionnette appelée T360 et le roadster biplace S500.

Ces deux véhicules sont construits dans des usines jusque-là consacrées à la production de motocyclettes, à Wako City, dans la préfecture de Saitama, et Hamamatsu, dans la préfecture de Shizuoka.

L’année suivante, toutefois, Honda inaugure sa première usine dédiée entièrement à la production automobile à Sayama City, dans la préfecture de Saitama. C’est là que débute la production du roadster S600, une évolution de la S500. Puis, en 1967, cette usine amorce la production de la N360, la première automobile destinée à une grande diffusion.

Dès lors, d’année en année, la gamme de produits Honda se diversifie avec l’arrivée de nombreux modèles comme la Civic, la Jazz, l’Accord et la Prelude, de même que les camions légers à vocation urbaine comme le CR-V et le HR­-V. Du même coup,­ la production prend une expansion considérable qui dépasse rapidement les frontières du pays.

En 1969, Honda débute la production de deux véhicules, la N600 à hayon et la camionnette TN360, dans une usine de Taiwan, en partenariat avec une entreprise locale. La même année, un partenariat similaire débute en Malaisie pour assurer la production de la N360 à hayon.

Puis, en décembre 1980, le constructeur japonais effectue une première pelletée de terre dans le but de construire sa première usine hors du Japon. Établie à Marysville, en Ohio, elle est la propriété de l’American Honda Motor, la filiale étatsunienne de Honda fondée en juin 1959. Les berlines Accord qu’elle fabrique, à partir de novembre 1982, deviennent les premiers véhicules japonais produits en sol nord-américain.

Aujourd’hui, la marque Honda est présente sur tous les continents et ce sont ses 34 complexes manufacturiers situés dans 18 pays et territoires qui ont contribué à produire ses 100 millions de véhicules en 53 ans. Une production qui, en la combinant à celle des autres produits mécaniques de la marque (motocyclettes, tondeuses, souffleuses moteurs stationnaires et nautiques, et génératrices) fabriqués depuis 1948 pour la production totale de l’entreprise à l’échelle mondiale à plus de 560 millions d’unités.

  • 1948 Fondation de Honda Motor Co.
  • 1963 Débuts de la production de la camionnette T360
  • 1969 Débuts de la production à Taiwan
  • 1975 Débuts de la production en Indonésie
  • 1978 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 5 millions d’unités
  • 1982 Débuts de la production aux États-Unis
  • 1983 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 10 millions d’unités
  • 1986 Débuts de la production au Canada
  • 1986 Création de la marque Acura
  • 1990 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 20 millions d’unités
  • 1992 Débuts de la production au Royaume-Uni
  • 1994 Débuts de la production au Pakistan
  • 1995 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 30 millions d’unités
  • 1995 Débuts de la production au Mexique
  • 1997 Débuts de la production au Brésil et en Turquie
  • 1997 Débuts de la production en Inde
  • 1999 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 40 millions d’unités
  • 1999 Débuts de la production en Chine
  • 2003 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 50 millions d’unités
  • 2015 Débuts de la production au Nigéria
  • 2016 La production mondiale cumulative de véhicules automobiles atteint 100 millions d’unités