La filiale brésilienne de Honda a diffusé aujourd’hui une esquisse représentant le Honda WR-V, acronyme signifiant Winsome Runabout Vehicle. Ce petit utilitaire, qui est d’abord destiné au marché sud-américain, sera dévoilé en première mondiale au Salon de l’auto de São Paulo, au Brésil, le 8 novembre prochain.

Développé par Honda R&D Brazil, le WR-V devient le cinquième utilitaire de petit format lancé par Honda depuis 1995, année où est apparu le premier CR-V. Le constructeur a ensuite lancé le HR-V (1998), le FR-V (2004) et le BR-V (2016).

Utilisant une évolution de la plateforme de la Honda Fit, le WR-V sera d’abord vendu au Brésil, puis dans les autres pays d’Amérique du Sud.

Là-bas, il remplacera la Honda Fit Twist (photo ci-dessous), une variante locale de la Fit lancée en 2012, qui se distinguait par sa garde au sol rehaussée, un bouclier avant doté d’antibrouillards bien évidents et des bas de caisse évoquant la robustesse d’un tout terrain; ce que la Twist n’était toutefois pas, faute d’avoir quatre roues motrices.

HeapMedia407486

Des sources indépendantes du constructeur affirment, en outre, que le Honda WR-V sera également commercialisé en Inde, où il complétera la gamme des petits utilitaires avec le BR-V, un modèle légèrement plus gros lancé au Salon Auto Expo 2016 à Delhi, en février dernier.

Le WR-V aura-t-il quatre roues motrices ? Pour le moment, rien ne l’indique. D’ailleurs, dans ces deux grandes régions du monde, l’allure de baroudeur et une garde au sol plus généreuse suffisent dans bien des cas à satisfaire les acheteurs de petits utilitaires, dont le nombre ne cesse de croître.

Ce nouvel utilitaire aidera donc Honda à attirer les acheteurs d’une faune automobile inconnue ici, qui réunit le Toyota Etios Cross, le Hyundai HB20X, le Ford EcoSport, la Volkswagen Polo Cross, la Fiat Urban Cross, de même que les Mahindra NuvoSport et KUV100; de petits utilitaires adaptés aux conditions routières de là-bas, mais qui n’offrent pas tous l’option d’une transmission intégrale.