Le constructeur coréen remanie sa populaire berline compacte Hyundai Elantra, son véhicule le plus populaire au Canada. Ces changements surviennent relativement tôt dans le cycle de vie de ce modèle de sixième génération – il a fait ses débuts au Canada dans le cadre du Salon de l’auto de Montréal, en janvier 2016.

Curieusement, l’annonce de cette récente mise à jour a fait peu de bruit au pays. Pour l’annoncer, Hyundai Canada s’est limité à publier un bref communiqué d’une page et deux paragraphes, le 22 août. C’était le jour où la filiale étatsunienne de la marque dévoilait cette nouveauté à la presse spécialisée nord-américaine à Park City, en Utah.

D’un point de vue esthétique, cette nouvelle Elantra reprend la silhouette qu’on avait découverte au salon de Montréal il y a deux ans. Elle se distingue néanmoins par sa partie avant de style plus radical qui a un nouveau capot, une calandre plus évasée et des blocs optiques de forme triangulaire, de même qu’une partie arrière remaniée avec un pare-chocs et des feux à DEL d’aspect différent. Naturellement, les roues en alliage de 16 et 17 pouces des différentes versions adoptent aussi des allures modernisées.

La nouvelle version haut de gamme, l’Elantra Ultimate, reçoit même des projecteurs à diodes électroluminescentes (DEL) en guise de feux de route et de feux croisement.

HeapMedia488883

Cette nouvelle appellation signale aussi une gamme simplifiée. Contrairement à celle de 2018 qui compte six versions (L, LE, GL, SE, GLS et Limited), la gamme 2019 n’en compte plus que quatre: les Elantra Essential, Preferred, Luxury et Ultimate, des appellations que cette berline compacte partage avec d’autres nouveautés récentes chez Hyundai, comme le Hyundai Kona et le Hyundai Santa Fe.

L’intérieur bénéficie également de retouches esthétiques, mais en conservant les volumes du modèle antérieur. La nouveauté se concentre essentiellement au niveau des commandes de ventilation et de chauffage, des buses de ventilation, des cadrans et du volant.

Hyundai profite de l’occasion pour bonifier un peu la dotation par l’ajout de certains nouveaux équipements. Par exemple, tous les modèles, y compris la version d’entrée de gamme, disposent désormais d’un écran tactile, d’un climatiseur et d’un système Bluetooth.

Pour certaines versions plus cossues, on ajoute même la connectivité BlueLink, la recharge de cellulaires sans fil et une alarme d’obstacles à l’ouverture des portières.

HeapMedia488893

En vente dès le mois septembre, l’Elantra 2019 sera offerte à partir de 16 999 $. Ce prix de l’Elantra Essential, la version d’entrée de gamme à boîte manuelle, est tout de même 1 000 $ plus élevé que celui de l’Elantra L, le modèle 2018 le moins cher.

L’écart séparant les versions haut de gamme, l’ancienne et la nouvelle, se révèle moins grand, l’Elantra Ultimate 2019 étant offerte à partir de 27 399 $ comparativement aux 27 099 $ demandés pour l’Elantra Limited 2018.

Voici d’ailleurs l’éventail de prix complet des différentes versions de la nouvelle Elantra :

  • Elantra Essential BVM : 16 999 $
  • Elantra Essential BVA : 18 999 $
  • Elantra Preferred BVM : 19 199 $
  • Elantra Preferred BVA : 20 449 $
  • Elantra Preferred BVA + ens. Soleil et Sécurité : 21 949 $
  • Elantra Luxury BVA : 24 099 $
  • Elantra Ultimate BVA : 27 399 $

HeapMedia488886

Dans son bref communiqué, Hyundai Canada affirme par ailleurs que l’Elantra 2019 sera la voiture compacte la moins chère offrant un climatiseur de série. En effet, cet équipement faisait défaut à la dotation de l’Elantra L 2018.

Toutefois, l’affirmation du constructeur ne peut être vérifiée puisque, au moment d’écrire ces lignes, et parmi les principales berlines compactes rivales de l’Elantra, seule la Toyota Corolla 2019 a fait ses débuts.

Mais il est vrai, dans ce cas, que la Corolla CE 2019 (16 790 $) d’entrée de gamme n’offre pas de climatiseur. Cela dit, pour ce qui est de Honda, Chevrolet et Mazda, l’affirmation s’applique aux versions 2018 des Civic DE (16 790 $), Cruze L (16 295 $) et Mazda3 GX (16 000 $) qui, elles non plus, n’offrent pas la climatisation.

Du côté mécanique pour l’Elantra 2019, c’est le statu quo. Le moteur quatre cylindres Nu de 2,0 litres, jumelé à des boîtes manuelle ou automatique 6 rapports, demeure inchangé, tout comme les cotes de puissance (147 chevaux), de couple (132 lb-pi) et de consommation (8,0 L/100 km avec la boîte manuelle et 7,4 L/100km avec l’automatique). Le volume utile du coffre, plutôt important pour la catégorie avec ses 407 litres, reste également le même.

Rappelons que l’Elantra est un produit particulièrement important pour Hyundai au Canada. D’abord, c’est de loin le véhicule plus populaire de la marque avec 24 697 exemplaires vendus au pays cette année (de janvier à juillet inclusivement).

La voiture devance ainsi les utilitaires Hyundai Tucson (16 421), Santa Fe (14 203) et Kona (7 847), de même que la sous-compacte Hyundai Accent (6 058).

La Hyundai Elantra est aussi l’une des trois berlines compactes les plus populaires au Canada depuis 2010, avec la Honda Civic (42 664 ventes à date cette année) et la Toyota Corolla (29 036).