Cette dernière concerne le groupe Hyundai qui serait fortement intéressé par FCA (Fiat Chrysler Automobiles). On mentionne même à travers les branches que les dirigeants du groupe Hyundai-Kia évaluent de près la possibilité d’acquérir le groupe FCA, un geste qui leur permettrait de devenir le plus grand manufacturier de la planète en matière de ventes. Pour l’instant, personne ne se risque à commenter d’un côté comme de l’autre, mais comme on dit, il n’y a pas de fumée sans feu.

Ce qui ajoute de la crédibilité à cette rumeur, c’est que le mariage semble parfait. C’est du moins l’opinion de nombreux analystes du milieu de l’automobile. Lorsqu’on y pense, les deux groupes auraient beaucoup à retirer l’un de l’autre. Hyundai pourrait étendre sa gamme de VUS et carrément mettre la main sur un segment à l’intérieur duquel elle ne joue pas présentement, soit celui des camionnettes. En contrepartie, le groupe FCA profiterait grandement de l’expertise électrique mise de l’avant par le groupe Hyundai. Un éventuel mariage pourrait aussi, éventuellement, permettre à FCA de réintroduire le marché de la voiture compacte.

Qu’adviendrait-il de toutes les divisions sous la bannière FCA ? Il est bien trop tôt pour s’avancer là-dessus. Est-ce que Hyundai ne s’intéressera qu’aux divisions Ram et Jeep ? On a tellement entendu de choses sur la possible partition du groupe au cours des derniers mois qu’on se dit que tout est possible.

Chose certaine, les deux firmes se cherchent un partenaire.

D’ici à ce que la rumeur se confirme ou s’infirme, nous ne pouvons qu’attendre.