Chez Hyundai, on veut faire passer l’expérience à un autre niveau. L’entreprise, qui compte de nombreux jeunes parmi sa clientèle, s’intéresse à de nouvelles façons de les séduire.

L’une d’elles concerne les étapes essentielles du processus d’achat d’une voiture, soit la visite chez le concessionnaire, le traditionnel essai routier et la négociation.

Consciente que ces dernières sont davantage une corvée qu’un plaisir pour de nombreux consommateurs, Hyundai propose donc de simplifier le processus d’achat afin de rendre l’expérience de magasiner une voiture neuve agréable plutôt qu’ennuyeuse, ou pire, stressante.

Ainsi, la firme propose quatre nouvelles approches à sa clientèle. Le programme prend le nom de Hyundai Shopper Assurance.

Dans un premier temps, elle compte éliminer la négociation du processus. S’il s’agit d’un plaisir pour certain, elle réalise qu’il s’agit d’un stress pour de nombreux clients. Ainsi, les concessionnaires afficheront en ligne le prix final des produits qu’ils ont en stock. Il s’agit aussi de contrecarrer par la bande le travail de sites comme TrueCar qui publient la moyenne des prix réels que les gens se trouvent à payer pour leurs véhicules.

Ensuite, Hyundai propose des essais routiers à des heures et à des endroits flexibles. C’est donc l’acheteur qui détermine le moment et le lieu où il souhaite réaliser son essai routier. S’il souhaite que ce soit à son domicile, un représentant se rendra chez lui.

Puis, une fois le modèle choisi, tout le calcul des paiements mensuels pourra se faire en ligne. En fait, il se fait déjà, car les manufacturiers offrent des outils pour le faire, mais Hyundai promet de pousser la chose encore plus loin, notamment en ajoutant des options de financement, en calculant le prix d’un véhicule donné en échange, etc.

Enfin, le constructeur coréen promet une garantie de remboursement de trois jours advenant le fait que le client ne soit pas heureux de son nouvel achat. Ledit remboursement est total, ou peut aussi se traduire par le changement d’un modèle pour un autre. La seule condition? Que la voiture ne soit pas endommagée et qu’elle compte moins de 300 milles, soit 500 kilomètres.

Hyundai n’est pas la première entreprise à y aller de mesures incitatives afin de transformer l’expérience d’achat du client. On se souviendra de la politique de prix unique de Toyota il y a déjà 20 ans. Aujourd’hui, des compagnies comme Volvo, Porsche et Cadillac proposent des façons différentes de faire les choses.

La tendance ne va que s’accentuer avec les années.

Pour l’instant, les concessionnaires Hyundai touchés par cette nouvelle offre de service sont situés dans les villes de Miami et d’Orlando en Floride, de même que Dallas et Houston au Texas. La compagnie mentionne que d’ici le début de 2018, tous ses concessionnaires auront emboîté le pas.

Pour le Canada, il faudra voir, mais si la pratique devient courante aux États-Unis, elle s’étendra rapidement sur notre territoire.