La nouvelle Toyota Supra, un modèle de haute performance qui partagera la plateforme de la nouvelle BMW Z4, sera assemblée comme cette dernière à l’usine autrichienne de l’équipementier canadien Magna Steyr.

Apparue initialement sous forme de rumeur dans les pages du quotidien autrichien Kleinen Zeitung, le 7 mars dernier, la nouvelle a été reprise aujourd’hui par l’hebdomadaire Automotive News Europe qui cite, cette fois, des sources proches des constructeurs.

Interrogés sur la question, les porte-parole de l’équipementier Magna Steyr ont refusé de confirmer ou d’infirmer l’information.

La voiture-concept GR Supra Racing dévoilée au Salon de l’auto de Genève, le 6 mars dernier, préfigure le coupé sport qui fera bientôt renaître la Supra. Sa commercialisation débutera dans la première moitié de 2019.

Pour sa part, BMW doit lancer sa nouvelle Z4 au courant de l’été. Un prototype qui annonçait son retour sur le marché a été dévoilé en août dernier dans le cadre du prestigieux concours d’élégance de Pebble Beach, en Californie.

HeapMedia483262

Dans ce projet conjoint, le développement technique aurait été assuré par le constructeur allemand. Toutefois, la Toyota Supra et la BMW Z4, qui seront des modèles haut de gamme, conserveront leur identité propre, la première étant un coupé et la seconde un roadster.

Soulignons que la Toyota Supra sera le premier véhicule assemblé par Magna Steyr pour Toyota.

Par contre, le partenariat qui unit Magna et le groupe BMW remonte à 2001; deux ans après la conclusion de cette entente de partenariat entre l’Allemand et l’entreprise canadienne, la production du BMW X3 débutait à l’usine de Graz. Puis, en 2010, ce fut au tour de la Mini Countryman suivie, en 2012, du coupé Paceman (disparu, depuis).

Depuis mars 2017, l’usine autrichienne produit également des BMW Série 5 équipés de moteurs ordinaires et de groupes motopropulseurs hybrides.

De plus, à la fin de l’année dernière, Magna a lancé la production de l’utilitaire Jaguar E-Pace à Graz. Un second produit de la marque britannique, le Jaguar I-Pace électrique, y sera également fabriqué.

Magna Steyr prévoit produire environ 200 000 véhicules dans son usine autrichienne cette année. Rappelons que ces installations produisent également le Mercedes-Benz Classe G, et ce depuis 1979.