La stratégie de la division d’origine britannique était bien claire : multiplier le nombre de véhicules utilitaires au plus vite. Après l’introduction du F-PACE et de l’annonce de l’arrivée du tout électrique I-PACE pour l’année 2018, voilà que Jaguar en rajoute avec l’addition d’un autre véhicule, le E-PACE.

Ce dernier est destiné à prendre place sous le F-PACE dans l’alignement de la marque. Les deux premières images montrent un feu de position arrière aux lignes aiguisées, tandis que le profil du modèle compact s’inscrit dans la philosophie introduite avec le F-PACE et le prototype I-PACE. La fenestration latérale se termine toutefois en pointe, tandis que l’empattement est résolument plus court.

Le constructeur n’a pas dévoilé trop de détails au moment d’écrire ces lignes, mais il a déjà promis que le rouage intégral serait livré d’office, tandis que le choix des motorisations proviendrait entièrement des nouveaux blocs Ingenium. Par exemple, à bord du F-PACE, le 4-cylindres turbodiesel développe une puissance de 180 chevaux-vapeur, tandis que le bloc essence fait grimper cette statistique à 247, les deux étant accouplés à une boîte automatique à 8 rapports. Il serait étonnant que ces groupes motopropulseurs changent sous le capot du E-PACE.

Notre essai du Jaguar F-PACE 2017.

Le prix de départ de ce nouveau VUS de performance compact sera de 42 700 $ canadiens lorsqu’il arrivera au début de 2018. Nous en apprendrons certainement plus à l’occasion du dévoilement officiel le 13 juillet prochain.