Pour son tout nouveau Jaguar I-Pace tout juste dévoilé en Europe, d’abord à Graz en Autriche, puis plus officiellement au salon de Genève, le groupe Jaguar Land Rover prend d’assaut la même clientèle que celle du Tesla Model X.

Et en comparant les caractéristiques de chacun, la confrontation est assez directe. Pour la première fois, le Tesla Model X aura un adversaire à sa mesure – un qui demande similairement les mêmes temps de charge à la borne. En effet, à domicile, Jaguar prévoit une recharge à 80% en 10 heures sur un système de 240 V ou, sur une borne en courant continu, en 40 minutes.

Pour les autres similarités, les deux utilitaires intègrent les blocs batterie dans leur plancher, disposent de deux moteurs électriques (un par train) pour une configuration quatre roues motrices, ce qui leur confère une autonomie par charge quasi identique de 380 km (240 contre 237 miles).

À ce chapitre, le Tesla Model X serait cependant plus «économique» puisqu’il réalise cette distance avec un bloc de 75 kWh contre un de 90 kWh pour l’anglais.

HeapMedia482747

Comme Tesla, le Jaguar I-Pace intègre un système de mise à jour en ligne sans fil pour peaufiner la horde de logiciels qui l’équipe – il s’agit d’une première pour le constructeur anglais.

Au rayon des performances, les deux véhicules font pratiquement jeu égal: 0-60 m/h en 4,5 secondes pour le Jaguar I-Pace de 394 chevaux, contre 4,9 secondes pour le Tesla Model X 75D.

Pour les différences, et au-delà des carrosseries aux styles fort différents, le Jaguar I-Pace assoit cinq passagers, contre sept pour l’utilitaire américain qui, lui, compte trois rangées de sièges.

Surtout – oh surprise: le VUS anglais électrique se détaillera à partir de 69 000$US aux États-Unis (les prix canadiens ne seront dévoilés que dans quelques semaines, nous dit le porte-parole de Jaguar Land Rover Canada). C’est dire qu’il exigera, en modèle de base, 10 000$ de moins que le Tesla Model X 75D (à partir de 79 900$US), soit un écart de 12% favorable au nouveau rival britannique.

Autre particularité: l’assistant intelligent Alexa d’Amazon prend place au tableau de bord du Jaguar I-Pace, soit sur le double écran InControl Touch Pro, afin de servir d’interface vocale avec son propriétaire. Sur le Tesla Model X, c’est un système maison sur un écran 17 pouces qui est utilisé pour gérer la navigation, les contrôles, l’énergie et le multimédia.

Enfin, le nouveau VUS britannique n’a pas d’équivalent au pilotage automatisé Autopilot de Tesla. Mais… est-ce qu’on en veut vraiment, de ce système qui prend le contrôle de notre conduite?