Dans un communiqué publié hier, long de seulement 40 mots, la BBC se contente de préciser que Clarkson, âgé de 54 ans, est sous le coup d’une enquête et qu’il est seul à avoir été suspendu.

La chaîne de télévision britannique ajoute que l’émission Top Gear ne sera pas diffusée dimanche prochain et qu’elle n’a aucun autre commentaire à émettre.

Ce communiqué a été diffusé hier seulement, alors que les actes reprochés à l’animateur auraient été posés la semaine dernière, lors d’un tournage. L’incident aurait été rapporté à la BBC lundi.

Depuis, Clarkson n’a fait aucun commentaire. Il s’est limité à ironiser sur le sujet dans les médias sociaux.

De plus, certaines sources indépendantes de la BBC ont affirmé qu’en plus de l’émission de dimanche prochain, les deux suivantes (bref les trois dernières émissions de la saison) ne seraient pas diffusées également.

Selon un article publié par le quotidien britannique Daily Telegraph, Clarkson aurait frappé le producteur de 36 ans à la fin d’un tournage, après que celui-ci lui avait annoncé qu’aucun repas n’avait été prévu pour le souper des animateurs ce jour-là.

Cette décision de la BBC survient après que Clarkson ait reçu un « avis final » pour après avoir fait des références racistes lors d’un tournage en mai dernier. La BBC l’avait alors menacé d’un renvoi s’il récidivait.

Jeremy Clarkson anime l’émission Top Gear depuis 2002 avec deux coanimateurs : James May et Richard Hammond. Véritable enfant terrible de la télévision, l’animateur est reconnu pour son audace et son appétit pour la controverse, qui aurait causé plusieurs polémiques.

L’année dernière, par exemple, lui, ses coanimateurs et son équipe de tournage ont dû quitter l’Argentine à la hâte avant de terminer leur travail à cause d’une plaque d’immatriculation. Les Argentins ont protesté en apercevant cette plaque « H982 FLK » qu’ils ont immédiatement associée à la guerre de 1982 qui a opposé l’Angleterre à l’Argentine dans une dispute pour les îles Malouines (Falklands en anglais).

Les partisans de l’émission Top Gear n’ont pas tardé à réagir. Mardi, en fin de journée, le blogueur britannique de droite Paul Staines, qui écrit sur la politique sous le pseudonyme Guido Fawkes, a lancé une pétition sur Internet demandant que la BBC réintègre Clarkson dans son poste.

Au moment d’écrire ces lignes, plus de 618 000 internautes y avaient apposé leur nom.

L’émission Top Gear est une des plus populaires de la BBC. Chaque semaine, elle est vue dans 214 pays par 350 millions de téléspectateurs, dont 6,5 millions au Royaume-Uni seulement.